Coronavirus

Confinement prolongé, saison condamnée ?

09/04/2020 à 9:16

Le prolongement du confinement annoncé par l'Elysée mercredi soir entame encore un peu plus la volonté de reprise des compétitions 2019-2020.

Alors que France Info avait annoncé une allocution présidentielle pour ce jeudi, durant laquelle Emmanuel Macron devait proclamer la prolongation du confinement, l’Elysée a surpris tout le monde mercredi en fin de journée. Via une dépêche AFP, cette annonce qui n’était qu’un secret de Polichinelle, est donc tombée dans la soirée : « Le confinement de la population va être prolongé en France, que l’épidémie de coronavirus a déjà plongé dans une récession économique historique et où le bilan humain ne cesse de s’alourdir, approchant des 11.000 morts ».

Combien de temps à attendre ?

Cette deuxième prolongation du confinement était attendue, mais il faudra attendre encore un peu pour connaître sa date de fin, ainsi que les modalités d’un déconfinement qui sera progressif. Celles-ci devraient être fixées par le Président de la République dans une allocution programmée lundi soir. Cette confirmation semble sonner le glas des espoirs d’une reprise du football en mai, donc des compétitions. Dans ce contexte, on voit mal en effet comment le Ministère de l’Education Nationale pourra conserver la date du 4 mai pour une reprise des activités scolaires. Les instances du football ayant fait de celle-ci le point de départ de tout retour sur les terrains, il faudra probablement attendre encore un peu, voire beaucoup…

Une reprise de moins en moins probable

Les ligues et districts ont confirmé que la saison n’irait pas au-delà du 30 juin 2020 concernant les compétitions dont ont elles ont la responsabilité. Une reprise, même partielle, des championnats régionaux et départementaux semble de moins en moins probable, avec un degré de certitude proche du maximum pour les jeunes, mais pas si éloigné que cela pour les seniors. Concernant les championnats fédéraux la perspective d’une prolongation de la saison au-delà de 30 juin laisse encore planer un léger espoir, que chaque jour qui passe amenuise un peu plus.

Le temps de la concertation

Ces prochains jours, la concertation sera le maître mot de nos dirigeants politiques et footballistiques. Passage obligé avant toute prise de décision majeure, celle-ci doit permettre aux instances de prendre les bonnes décisions, ou plutôt les moins mauvaises. De toutes parts, les témoignages défavorables à toute reprise hâtive se multiplient ces dernières heures. La décision annoncée par le District du Loiret d’annuler ses compétitions de jeunes était consécutive à de nombreux retours négatifs des clubs concertés, qui eux-mêmes avaient concertés leurs licenciés et les parents de ces derniers. Le coeur n’y est plus.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟