Edito

Dembélé et Mbappé : dérive, caprice ou loi du marché ?

23/08/2017 à 12:24

Les deux espoirs du football français ne jouent plus à Dortmund et Monaco. Compte à rebours jusqu’au 31 août…

Tout va très vite en football, on le sait : un jour, on peut être au sommet, puis dès le lendemain redescendre au sous-sol. Prenez Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé. Lors de la saison 2016-2017, ils étaient encensés à juste titre car ils jouaient très bien. Depuis l’intersaison, ils font toujours la une mais plus du tout pour les mêmes raisons. Comme ils sont la «cible» de plusieurs clubs, ils veulent quitter leur club qui les a faits rois. Et comme tout ne se passe pas dans le sens qu’ils désirent, les joueurs donnent l’image de deux capricieux qui veulent toujours plus. Hier, Mbappé était un joueur sympathique, souriant, bien sous tous rapports. Aujourd’hui, on le voit visage fermé sur le banc des remplaçants de l’AS Monaco. Même attitude pour Dembélé, au Borussia Dortmund. Elle est où la reconnaissance du ventre ? Vouloir quitter un club qui vous a rendus célèbres voilà un très mauvais exemple pour le monde amateur. Il faut se rappeler que jadis des génies du football, tels Di Stefano, Pelé, Maradona, Cruyff ou Platini n’ont jamais gagné, même au sommet de leur gloire, les sommes qui circulent aujourd’hui. L’appât du gain, suite à l’attitude de leur entourage, nuit gravement à l’image de ces jeunes joueurs qui aux yeux du public ne sont plus que des gosses irrespectueux de leur employeur, hors sol – ce qui est bizarre pour des hommes de terrain ! – rien que des mercenaires attirés par l’argent.

Dans les années 1960, Raymond Kopa s’est battu contre les autorités du football français parce qu’il se considérait comme un «esclave». Il faut se souvenir qu’à son époque, les joueurs appartenaient à vie à leur club. Grâce à Kopa a été créé le «contrat à temps». Lors de son combat, le virtuose fut suspendu ! «Aujourd’hui, c’est le contraire qui arrive : les joueurs font ce qu’ils veulent .. » m’a dit Kopa quelque temps avant de s’en aller, scandalisé par les joueurs qui ne respectent plus les contrats. Récemment, on a vu Dimitri Payet ne plus vouloir jouer à West Ham pour revenir à Marseille. En juin 2015, il s’était pourtant engagé pour cinq saisons dans le club anglais. Genre un enterrement de première classe.  Etrangement, on voit aussi l’inverse : après lui avoir fait signer un contrat de deux ans, le PSG n’a qu’une chose en tête : virer Hatem Ben Arfa.

A quasi une semaine de la fin du mercato estival, Dormund n’a pas convoqué Dembélé pour le match gagné 0-3 à Wolfsburg, lors de la 1ere journée de Bundesliga. Le joueur de 20 ans a été exclu du groupe pour avoir refusé de s’entraîner. Sur son aile droite, le club allemand a déjà installé l’Américain Christian Pulisic (18 ans), à la place de l’ancien Rennais dont le club formateur touchera une grosse somme d’argent si son ancien joueur était transféré au Barça, sa destination rêvée. Dormund ne veut pas entendre parler d’un transfert à moins de … 150 M€. Bien sûr nous sommes dans les lois du marché, de l’offre et de la vente, avec ce qu’il faut de bluff pour obtenir le maximum de liquidités.  Si Barcelone ne met pas le prix, Dembélé réintégra l’effectif du Borussia, dès le 1er septembre 2017.  Pour commenter la situation, Uli Hoeness, le président du Bayern Munich, a précisé : «Chez nous, si un joueur sous contrat ne veut pas s’entraîner, on lui retire un mois de salaire plus 100 000 € par séance boycottée.» A bon entendeur, salut !

Du côté de Mbappé, la situation s’est aussi envenimée. Remplaçant lors du match à Dijon (1-4),  le jeune attaquant  n’a pas été du voyage à Metz (0-1). Une sanction intervenue après un clash entre Mbappé et son coéquipier Andrea Raggi, à la Turbie.  (L’Italien est lui aussi resté à la maison). La direction tient le discours suivant : puisque Mbappé n’a pas la tête à 100 % pour Monaco autant ne pas le faire jour afin de pas nuire au groupe.  On remarquera que Fabinho, qui a aussi des velléités de départ,  reste dans le groupe rouge et blanc…  Il est vrai que Mbappé (18 ans) a plus le statut de star. L’entraîneur de l’ASM, Jardim, gère très bien le mercato, certain que cet épisode est là aussi pour permettre aux adversaires de semer la zizanie chez les concurrents : Mbappé n’est-il pas annoncé régulièrement partant pour le PSG ? D’évidence, Monaco ne souffre pas de l’absence de Mbappé : l’ASM a gagné 3 matchs sur 3 pour être en tête de la L1, avec … Paris et St Etienne. Monaco ne cédera pas Mbappé, sans toucher un chèque 180 M€. Les enchères montent ou descendent selon le jour.  La balle est dans le camp du PSG. Tous les transferts gelés n’arrangent pas Didier Deschamps qui, avant l’important France-Pas-Bas (31 août 2017), voit que Mbappé et Dembélé ne jouent pas. Avec en plus Griezmann suspendu à l’Atletico Madrid, Giroud pas titulaire à Arsenal et Payet blessé à Marseille. L’heure du retour de Martial, en vue à Man United, semble venue. En football, tout va si vite. Dans les deux sens.

Bernard Morlino

Crédit photos : le10sport.com