Ligue 1J13

Le déplacement à Montpellier « est toujours difficile pour le PSG »

05/12/2020 à 11:30

Ces dernières saisons, le Montpellier Hérault Sport Club parvient à inquiéter le Paris Saint-Germain au Stade de la Mosson.

Depuis plusieurs années, le Paris Saint-Germain redoute ses déplacements du côté de Montpellier. En effet, au Stade de la Mosson, le MHSC est une bête noire pour le club de la Capitale. Les Héraultais comptabilisent deux victoires (3-0 en 2016 ; 3-2 en 2019), un nul (0-0 en 2017) et une défaite (3-1 en 2019) face au PSG lors de ses quatre dernières saisons en Ligue 1. « Je crains l’équipe de Montpellier », « Le mérite revient à Montpellier », « Montpellier est une équipe très forte ». Les nombreux coachs passés par Paris (Laurent Blanc, Unai Emery et Thomas Tuchel) se méfiaient toujours des déplacements dans l’Hérault.

Samedi soir (21h), le MHSC et le PSG s’affrontent une nouvelle fois, dans le cadre de la 13ème journée de Ligue 1. En cas de victoire, les hommes de Michel Der Zakarian s’offriront le privilège de passer devant les Parisiens au classement. Ce serait d’ailleurs une première pour les Montpelliérains, depuis la saison 2011/2012, durant laquelle le club de la famille Nicollin s’est imposé comme le champion de France. « On a les armes pour embêter tout le monde. C’est le jour du match qu’il faut bien jouer et qu’il faut répondre présent », indique l’entraîneur de Montpellier en conférence de presse d’avant match, qui ne cache pas son envie de vaincre une nouvelle fois le dernier finaliste de la Champions League.

Comme à son habitude, le Montpellier Hérault devrait mettre de l’impact et de l’engagement durant la rencontre. Une façon de perturber le PSG, qui n’apprécie pas forcément d’être mis en difficulté sur le plan physique, à l’image des dernières confrontations entre les deux équipes. La saison dernière, des échauffourées ont d’ailleurs eu lieu entre le duo Neymar/Paredes et certains montpelliérains, suite à un engagement héraultais jugé trop forcé par les deux parisiens. De son côté, Pedro Mendes avait reçu un carton rouge à la suite d’un tacle non maîtrisé. Menés 1-0 jusqu’à la 74e minute, Kylian Mbappé et ses coéquipiers l’avaient finalement emporté 3-1.

Trois jours après Montpellier, le PSG joue sa qualification en 1/8 de C1

En championnat, le Paris SG reste sur un match nul, au Parc des Princes, face aux Girondins de Bordeaux (2-2). Ce mercredi, les joueurs de Thomas Tuchel se sont imposés contre Manchester United (3-1), et se rapprochent donc d’une place en 8e de finale de Ligue des Champions. Mais, les Parisiens devront assurer leur qualification, mardi prochain face à l’Istanbul Basaksehir, soit trois jours après le déplacement à Montpellier. Le MHSC devrait donc faire face à une équipe parisienne remaniée. « Quoi qu’il arrive, le PSG a des joueurs de grandes qualités avec des caractéristiques différentes. Il va falloir être compact et bien défendre », avoue Der Zakarian.

De son côté, l’attaquant du MHSC, Gaëtan Laborde, se sent prêt pour défier et battre l’ogre rouge et bleu. « Le PSG est une grande équipe. On est prêt à faire un super match. Est-ce qu’il y a un moment meilleur pour affronter Paris ? Je ne sais pas, on se focalise sur nous. On a une équipe plus étoffée, on est dans une bonne dynamique et on a un banc qui a encore prouvé le week-end dernier qu’il était intéressant. On va se donner à 200%, on a de la qualité dans l’équipe mais il va falloir faire un match exceptionnel pour sortir un résultat. Il faut avoir l’ambition de pouvoir et vouloir passer devant eux », conclut le meilleur passeur de L1.

À quelques heures de la rencontre, Thomas Tuchel s’est également confié. Pour le technicien allemand, le match sur la pelouse du Montpellier Hérault SC ne sera pas simple, à l’image des dernières confrontations. « Face à Montpellier, c’est toujours difficile pour le PSG. Les résultats précédents ne sont pas bons (…) Montpellier est une équipe très physique, très dure, ils réalisent notamment beaucoup de centres. Il faudra encore une fois être très costaud. On va préparer ça. Je veux que l’on joue, que l’on reste calme, comme nous l’avons fait à Manchester (…) Nous avons un match très important mardi face à Istanbul, je dois donc trouver des solutions et faire tourner l’effectif », a-t-il précisé.

Touché par la Covid-19, Andy Delort ne sera pas de la partie

C’est la mauvaise nouvelle de la semaine pour le MHSC. Andy Delort a été testé positif à la Covid-19 pour la deuxième fois. L’attaquant international algérien n’affrontera donc pas le Paris Saint-Germain. « Depuis lundi, j’ai des symptômes. Grosse grosse fatigue. Testé positif au Covid-19 une deuxième fois en trois mois », a écrit le capitaine de Montpellier sur ses réseaux sociaux. Pour rappel, le natif de Sète avait été testé positif une première fois le 19 août et n’était pas présent lors de la première rencontre des Héraultais en terre Rennaise (1-2) quelques jours plus tard.

Avant l’annonce du forfait d’Andy Delort, Michel Der Zakarian indiquait ne vouloir rien changer dans son système de jeu pour affronter le PSG. « On va rester dans notre ligne de conduite. Nous devrons être bien organisé quand on n’a pas le ballon et bien l’utiliser pour leur poser des problèmes et les faire courir », déclarait le coach montpelliérain devant les médias. Mais, l’absence de son capitaine pourrait changer la donne. Le 5-3-2 sera-t-il de nouveau mis en place ? Le 4-3-3 sera-t-il conservé en incluant un autre attaquant ? La réponse, samedi soir !

crédit photo : mhscfoot.com