Foot pro

Les fumigènes bientôt légalisés dans les stades ?

20/05/2020 à 10:55

Loin d'être des sujets brûlants du fait de l'actualité, les "interdictions de stade et le supportérisme" vont pourtant faire l'objet aujourd'hui d'une examination de la part des commissions des lois et des affaires culturelles de l'Assemblée Nationale. Selon l'Equipe, elles compteraient des partisans notamment concernant la légalisation encadrée de la pyrotechnie dans les stades.

Un adoucissement des interdictions de stade ?

Les parlementaires seraient-t-ils disposés à aller dans le sens de certains groupes ultras ? D’après le quotidien national qui s’est procuré le rapport non définitif sur les interdictions de stade et le supportérisme, la porte est ouverte concernant certaines de leurs revendications de longue date. En premier lieu est évoqué un adoucissement des sanctions liées aux IAS dont la durée maximale de deux ans pourrait être réduite à six mois. En cas de récidive, elle passerait de trois ans d’interdiction à un an.

Une phase d’expérimentation évoquée pour l’utilisation de fumigènes

Autre sujet qui aura valu bien des malheurs à plusieurs clubs de l’élite dont Marseille et Saint-Etienne, souvent réprimandés pour la propension de leurs supporters à « craquer » des fumigènes dans les travées de leur enceinte favorite, la pyrotechnie aurait aussi quelques uns de ses partisans chez les parlementaires. Ces derniers en appellent, toujours selon l’Equipe, à « ouvrir une phase d’expérimentation en vue de préparer la légalisation d’un usage encadré des engins pyrotechniques dans les tribunes ». Le huis clos, sanction collective souvent prônée par la commission de discipline de la LFP en cas d’abus et/ou de récidive, pourrait lui aussi disparaître. Pour des amendes encore plus conséquentes pour les clubs ?