DossierAttaquants

Quel futur pour l’équipe de France au poste d’avant-centre ?

03/04/2021 à 16:19

Actufoot conclut son dossier hebdomadaire sur les postes en équipe de France par celui d'avant-centre. Leurs caractéristiques, l'historique chez les Bleus, les forces en présence, la relève et l'interview d'un ancien international tricolore sont à découvrir jusqu'à dimanche.

Aussi indéboulonnable soit-il à l’équipe de France et aux yeux de Didier Deschamps, Olivier Giroud n’est pas éternel. L’attaquant numéro 1 des Bleus, qui fêtera ses 35 ans en septembre, s’apprête certainement à disputer, avec l’Euro 2021, sa dernière grande compétition sous le maillot tricolore. Si les qualités de Kylian Mbappé, Anthony Martial et Ousmane Dembélé peuvent leur permettre d’évoluer à la pointe de l’attaque, des jeunes se donneront peut-être l’occasion d’émerger d’ici la Coupe du monde 2022 au Qatar…

Amine Gouiri (21 ans, OGC Nice)

les Espoirs Amine Gouiri

Meilleur joueur de l’OGC Nice pour sa première saison comme titulaire en Ligue 1, Amine Gouiri (29 matches, 12 buts) est plus qu’à la hauteur des attentes placées en lui au moment de son arrivée en provenance de l’Olympique Lyonnais. Fine gâchette des sélections de jeunes (53 sélections, 40 buts) qu’il a traversées avec beaucoup d’aisance, l’attaquant français, qui joue pour l’instant sur l’aile gauche en club et à l’Euro U21, est comparé depuis plusieurs années à Karim Benzema pour son style de jeu, ses capacités techniques mais aussi sa faculté à faire jouer les autres (6 passes décisives en L1). Egalement buteur quatre fois en cinq matches d’Europa League, le natif de Bourgoin-Jallieu anime les discussions des supporters lyonnais qui n’ont pas compris et ne comprennent toujours pas pourquoi le trio Garcia-Juninho-Aulas ne l’a pas davantage considéré que les 6 ou 7 millions d’euros dépensés par le club azuréen pour l’attirer. Pour être tout à fait transparent, nous non plus.

Sélections chez les jeunes (53) : U16 (11), U17 (13), U18 (5), U19 (8), U20 (6), Espoirs (10) / Nombre de buts : 40 

Odsonne Edouard (23 ans, Celtic Glasgow)

Odsonne Edouard

C’est l’autre machine à buts des sélections de jeunes tricolores. Avec un meilleur ratio que Gouiri (40 buts en 46 matches), Odsonne Edouard (à droite sur la photo) est le numéro 9 attitré de l’équipe de France Espoirs. Actuellement à l’Euro, l’attaquant du Celtic Glasgow a débloqué son compteur sur pénalty contre la Russie après avoir traversé de façon fantomatique le premier match contre le Danemark. A 23 ans et après quatre saisons pleines en Ecosse (83 buts), il se pourrait que l’heure d’un départ dans un Championnat et un club plus huppés soit à l’ordre du jour. Il le faudra si le Guyanais formé au Paris Saint-Germain veut atteindre le cap le plus difficile chez les Bleus. « C’est définitivement l’un de mes objectifs de rejoindre l’équipe de France à un moment donné. Maintenant que j’ai une saison de plus devant moi pour faire mes preuves et bien performer avant l’Euro, le report pourrait être positif pour moi. Ce serait fantastique d’y être » déclarait-il en juin 2020. A moins d’une grosse surprise, ce devrait être un peu court pour cet été.

Sélections chez les jeunes (46) : U17 (12), U18 (9), U19 (U13), Espoirs (12) / Nombre de buts : 40

 

Jean-Philippe Mateta (23 ans, Crystal Palace)

Prêté pour 18 mois cet hiver par Mayence à Crystal Palace, Jean-Philippe Mateta connait son cinquième club professionnel à seulement 23 ans. De Châteauroux où il s’est révélé en National, à Lyon où il n’a joué que deux matches, au Havre où il a explosé pour sa première saison et enfin en Bundesliga, l’avant-centre franco-congolais est passé par un petit peu tous les états. Ses premières saisons en club sont souvent bonnes, la preuve en Normandie (17 buts) et en Allemagne (14 buts) mais le Sevranais pèche un peu en termes de régularité. Il était reparti sur de bonnes bases cette saison avec Mayence (7 buts en 15 matches) avant de s’envoler pour la Premier League où ses débuts ne sont pas idylliques. En concurrence avec Batshuayi, Ayew, Benteke, Zaha et Wickham, il devra débroussailler devant lui en Angleterre avant de viser plus haut. « C’est aussi pour ça que je suis allé en Premier League, c’est un choix stratégique, dans le sens où j’ai l’impression que si je marque 7 buts, 15 buts, 25 buts, on les verra plus que si je les mets en France ou en Allemagne. » confessait-il dans les colonnes de So Foot peu après son arrivée outre-Manche. Encore faut-il les mettre, les 25 buts, en BPL.

Sélections chez les jeunes (14) : U19 (3), Espoirs (11) / Nombre de buts : 4

Randal Kolo Muani (22 ans, Nantes)

Révélation du FC Nantes et belle surprise de la saison 2020/2021 de Ligue 1, Randal Kolo Muani est celui qui possède la trajectoire la plus atypique. Arrivé au centre de formation des Canaris en 2015, le natif de Bondy, comme Kylian Mbappé, a mis un peu plus de temps pour se mettre en évidence, lui qui n’est passé par aucune sélection de jeunes avant les Espoirs cette année. Prêté la saison dernière à Boulogne-sur-Mer en National 1, l’avant-centre de 22 ans est revenu plus fort dans son club formateur avant de s’y imposer comme le numéro 9 de référence. Si ses statistiques ne sont pas flamboyantes (5 buts dont un au Parc des Princes), sa progression dans une saison marquée par trois changements d’entraîneurs sur les Bords de l’Erdre reste intéressante et à confirmer. En fin de contrat dans un an, il pourrait écrire son avenir sous d’autres cieux dès le prochain mercato estival, pendant lequel il aspirera aussi participer aux JO avec les Bleuets.

Sélections chez les jeunes (6) : Espoirs (6) / Nombre de but : 1

💎 Sous le feu des projecteurs après son 𝙗𝙪𝙩 𝙛𝙖𝙘𝙚 𝙖𝙪 𝙋𝙎𝙂, l’attaquant nantais a souvent laissé de bons souvenirs à ses anciens coéquipiers et entraîneurs ⬇

Publiée par Actufoot sur Samedi 20 mars 2021

Georginio Rutter (19 ans ans, Hoffenheim)

Dès son plus jeune âge, il a voulu réussir dans le foot, c’est lui qui a choisi son parcours. Après les entraînements collectifs, son premier entraîneur le faisait encore travailler avec des séances techniques et individuelles. » nous racontait George Rutter, le père de Georginio en 2018. Aussi talentueux que travailleur, ce qui lui a permis de signer son premier contrat professionnel à Rennes à 16 ans, le jeune français aura dans un premier temps réussi à résister aux sirènes de l’étranger. Mais quelques mois après ses débuts en Ligue 1, le 26 septembre dernier contre Saint-Etienne, suivi de son premier but en Ligue des champions, sur pénalty, contre Séville, il s’est finalement résolu à quitter le pays, seulement cinq matches pros au compteur en Bretagne, pour l’Allemagne, à l’instar de nombreux jeunes français avant lui. C’est à Hoffenheim, club du ventre mou de Bundesliga qu’il a choisi d’atterrir pendant l’hiver avant d’y faire trembler les filets trois minutes de jeu après sa première entrée en Championnat. Assurément prometteur.

Sélections chez les jeunes (46) : U16 (17), U17 (19), U18 (10) / Nombre de buts : 21

Georginio Rutter a signé son premier contrat professionnel du côté du Stade Rennais au mois d’août dernier. Celui qui a…

Publiée par Actufoot 53 sur Mercredi 3 octobre 2018

 Tanguy Coulibaly (20 ans, Stuttgart)

Son nom ne vous dit peut-être encore rien mais pourtant, Tanguy Coulibaly commence à faire parler un petit peu de lui outre-Rhin. Formé au PSG entre 2013 et 2019 avant de signer libre avec Stuttgart relégué en D2 Allemande, l’ailier gauche ou attaquant a mis une saison pour s’adapter à sa nouvelle vie et on ne peut pas dire qu’il ait participé grandement à la remontée directe de son club (2 matches). Avec 25 apparitions au compteur chez le 9e de Bundesliga cette année, la donne est différente. Le Français né à Sèvres (région parisienne) a la particularité d’avoir marqué ses deux premiers buts en pro face… au Bayern Munich (défaite 1-3) et contre le Borussia Dortmund (victoire 1-5). D’origine malienne, il avait décliné la sélection U20 qui devait prendre part à la Coupe du monde en 2019. Il se murmure par ailleurs que le BVB aurait coché son nom parmi les potentiels successeurs de Jadon Sancho…

Sélections chez les jeunes : Aucune

D’autres attaquants internationaux jeunes en devenir…

Elye Wahi (Montpellier HSC), Yanis Begraoui (Auxerre), Janis Antiste (Toulouse), Charles Abi (Saint-Etienne), Lenny Pintor (Troyes), Ulrick Enema Ella (Brighton)…

A lire aussi

Les caractéristiques du poste d’avant-centre
L’historique des attaquants en équipe France
Les forces en présence des Bleus au poste d’avant-centre

Photos : Icon Sport