Tournoi U10Rhodia Cup

J-3 avant la Rhodia Cup !

16/05/2018 à 11:03

Ce week-end se déroulera la treizième édition de la Rhodia Cup à Roussillon (Isère). À trois jours du coup d'envoi, la rédaction d'Actufoot a contacté Osman Kalin, membre du comité d’organisation, afin de vous appâter à travers les tous derniers détails de ce tournoi.

Les festivités débutent dans trois jours… Où en êtes vous dans les préparatifs ?

L’ensemble de la partie organisation est d’ores et déjà gérée. À partir d’aujourd’hui, nous commençons l’aménagement du complexe. Nous sommes vraiment dans les starting-blocks !

Comment s’articule précisément le tournoi ?

Au total, soixante-quatre équipes participent à la Rhodia Cup. Autant de structures professionnelles que de clubs amateurs sont représentés. Pendant deux jours, près de quatre cents matches de treize minutes seront disputés. Toutes les équipes joueront au minimum douze matches et entre chaque confrontation, il y aura trois à cinq minutes de rotation. Tout s’enchaîne extrêmement rapidement !

Le 3 avril dernier, les huit poules ont été tirées au sort au Groupama Stadium (autrement dit au Parc OL). Celles-ci sont constituées de huit équipes. Les rencontres débutent à partir de 9 heures, samedi, jusqu’à 18 heures. À la suite de cette première journée du tournoi, la compétition prend deux tournants différents : d’un côté, les quatre premiers de chaque groupe. De l’autre, les quatre derniers.

Afin de ne plus éliminer qui que ce soit, nous intégrons, cette année, une nouveauté au programme : la Silver Rhodia Cup. Cette dernière concerne justement les quatre derniers de chaque poule. Auparavant, ils étaient évincés de la compétition au terme de la première journée du tournoi mais désormais, nous leur offrons une seconde chance de se démarquer.

Concernant les quatre meilleurs, ils se rencontrent, quant à eux, dans le cadre de la Gold Rhodia Cup.

Dès 9 heures, dimanche, les quatre premiers s’affrontent. De même pour les quatre derniers. À l’issue de cette matinée, nous effectuons un nouveau brassage pour dessiner les phases finales. Si certains petits poucets sortent du lot, nous pourrions avoir de belles affiches en huitièmes et même au-delà !

Justement, quels seront les temps forts du week-end ?

Samedi, à midi, se jouera le derby rhodanien opposant l’AS Saint-Étienne à l’Olympique lyonnais ! À 18 heures, les jeunes du Bayern Munich défieront également les Rossoneri du Milan AC.

Nous clôturerons cette première journée avec un match de gala entre l’Équipe de France des amputés et ceux de Belgique. En termes de sensibilisation au handicap, nous sommes heureux d’accueillir cette partie. Ce sera un beau moment au cours duquel des joueurs, d’un niveau technique impressionnant, nous montreront comment ils se battent au quotidien pour exercer la pratique du football. Puis, s’en suivra une soirée internationale, animée par le multiplex de la dernière journée de Ligue 1.

Dimanche midi, nous réceptionnerons nos partenaires, avec notamment la présence de la Consul de Chine.

Les coups d’envoi des finales de la Silver et de la Gold Rhodia Cup seront respectivement donnés à 16h15 et à 16h40. Maintenant, tout ce que je peux ajouter, c’est qu’une très belle surprise attend les vainqueurs de la Gold Rhodia Cup… Les organisateurs en diront davantage dimanche midi ! Le suspense reste entier…

Qui figurent parmi les grands favoris ?

Les clubs portugais, incontestablement. D’ailleurs, le Benfica Lisbonne remet son titre en jeu. Cependant, il ne faudra pas négliger le Bayern Munich, Manchester United ou encore l’Ajax Amsterdam.

Un mot concernant les académies étrangères ?

Il faut avouer que, tactiquement et techniquement, les formations étrangères sont bien encadrées. Maintenant, ce ne serait pas de refus de glorifier une victoire française !

Pour plus de précisions, consultez les programmes du samedi et du dimanche.