NationalInfo

Jean-Pierre Scouarnec (USL Dunkerque) : « Nous avons remis le club dans les normes fiscales et sociales »

13/02/2018 à 16:34

Le président de l'USL Dunkerque a publié un communiqué sur le site du club de National pour rappeler la difficile et tenace gestion de la structure financière.

Le communiqué :

« Je suis un président fatigué et usé par la manière dont on parle de l’USLD. On dirait une cabale destinée à nuire gravement au club.
Je ne reviendrais pas sur la problématique DNCG pour laquelle nous avons fait appel auprès du CNOSF, car nous entendons faire valoir nos droits et que je gère avec les élus du club et nos salariés.

Par contre, quand j’entends un samedi à toutes les heures des journaux de Delta FM que l’USLD a des problèmes financiers, je me demande pourquoi une radio si bien informée ne s’est pas adressée à son Président pour avoir des explications.  Quand un journaliste du Phare veut mon avis sur un contrôle URSSAFF pour faire un article dans son journal à venir et qu’il insiste lourdement alors que je lui explique que nous sommes en procédure et que je ne peux parler d’un dossier en procédure et qu’il va sortir quand même un article, je me sens las.

Je pense que tout le monde oublie que l’USLD est un club sportif et que l’on y pratique du football avec 750 licenciés. Je pense que les journalistes oublient que nous sommes dans une rubrique sportive et non pas dans la rubrique des faits divers jusqu’à preuve du contraire. L’USLD ne cache rien à sa tutelle qui est la mairie et c’est là le plus important.

Si ces journalistes avaient fait correctement leur travail, ils se seraient déplacés lors de notre dernière AG et auraient su que nous avions fini sur un exercice négatif la saison dernière. Ils auraient également su que pour faire en sorte d’équilibrer l’exercice en cours, nous avions décidé de faire des économies et que nous n’avons donc que des petits problèmes de trésorerie. Ils en auraient, également, compris la raison s’ils avaient assisté au trois dernières AG précédentes.

Nous avons, en effet, remis le club dans les normes fiscales et sociales ce qui n’étaient pas le cas précédemment. Ils auraient bien entendu, aussi compris, que de payer la totalité des charges dues à l’état, pèsent dans un budget et qu’il faut donc faire des économies pour y arriver quand votre budget reste le même ou diminue quand les dotations de l’état baissent et grèvent les budgets des collectivités qui nous soutiennent et qu’elles sont également obligées de faire des économies de leurs côtés. Alors oui, nous allons avoir une subvention exceptionnelle et cela ne veut aucunement dire que la situation financière du club est dramatique comme nous l’avons entendu samedi sur les ondes de DELTA FM.

Je dirai tout simplement que les directions de la SASSP et de l’association travaillent conjointement à remettre notre club dans le droit chemin financier tant sur le plan du budget que de celles des normes sociales et fiscales et que pour le premier nous y arriverons cette année car pour les deux autres c’est fait depuis longtemps.

Je dis donc aux pisses-vinaigre de parler de ce pourquoi ils sont employés c’est-à-dire de sport et non pas d’autres chose pour faire le buzz et le jour où nous aurons quelque chose à dire sur notre situation hors sportive, nous ferons une conférence de presse et nous leur donnerons un dossier pour qu’ils se privent de dire n’importe quoi et d’inquiéter les salariés, les licenciés et nos partenaires privés car ils n’ont aucune raison de l’être juste en écoutant une radio ou en lisant un journal  qui font de l’information sans être informés. (Le comble de l’information, vous en conviendrez)

Pour finir et pour rassurer l’opposition locale, Je me sens en qualité de président d’un club sportif garant des deniers publics que je reçois et je précise donc à Monsieur Emery, que notre club ne manquera pas de rembourser cette aide avec les intérêts qui vont avec mais que c’est peut-être de la gestion précédente du club dont il aurait dû s’occuper et non pas de la présente.

Pour en finir, je remercie toutes les marques de soutien que notre club reçoit et je souhaite que dès vendredi prochain les pendules soient remises à l’heure là où elles doivent l’être c’est-à-dire le rectangle vert. »

Bien sportivement

Jean-Pierre Scouarnec
Président

Crédit photo : USL Dunkerque