CFA222ème journée

Jordan Fauque (SC Balma) : « On ne lâchera rien ! »

14/04/2017 à 11:21

C'est la mort dans l'âme que Jordan Fauque est obligé de regarder ses coéquipiers poursuivre leur ambition d'aller chercher, au moins, cette meilleure seconde place qui les propulserait vers le CFA. Expulsé face au Rodéo, suspendu deux matchs, il a manqué la victoire de Furiani et, il l'espère, celle au TFC B ce samedi, pour un derby qui raisonne forcément d'un son particulier à cinq journées de la fin de la saison.

Jordan, Balma peut-il encore espérer aller chercher la première place dans ce groupe G ?

On ne se pose pas de questions, on joue tous les matchs pour les gagner. Une chose est sûre, on ne fait pas de complexe et on ne lâchera rien tant que nous aurons une chance d’aller chercher soit la première place, soit la seconde. Idéalement, si on gagne nos cinq derniers matchs, au pire, on reste second. C’est une belle fin de saison qui se présente à nous qui n’avions pas d’objectifs précis sinon d’assurer le maintien le plus vite possible. Maintenant que c’est fait, ce n’est que du bonus.

Le changement de schéma tactique explique-t-il ces bons résultats ?

Nous avons aussi fait une grosse préparation, en gagnant presque tous nos matchs amicaux. On a enchaîné sur une série de cinq matchs sans perdre, jusqu’à notre première défaite à domicile face à Grasse. En passant du 4-4-2 à un 4-3-3, on défend moins et on attaque plus, on marque plus de buts, on en prend aussi davantage. Au final, l’important reste d’en mettre un de plus que l’adversaire. Et si on peut faire plus de spectacle en gagnant quand même, tant mieux. Personnellement, peu importe, car le plaisir je ne le prends que dans la victoire.

Grasse a forcément quelque chose en plus que les autres

Vous êtes suspendu encore un match, comment voyez-vous ce derby au TFC qui, à l’aller, avait été un peu tendu (1-0, 26 novembre) ?

Il y avait eu un carton rouge partout mais pour des insultes ou des provocations, pas pour des actes violents. Ça reste un derby, où ça fritte forcément un peu plus que d’habitude mais, franchement, j’ai connu bien pire !

Vous attendez-vous à quel visage de ce TFC qui lutte pour son maintien ?

On ne s’attend à rien car on ne sait jamais quel sera leur état d’esprit. S’il y a trop de pros, ça peut se retourner contre eux car généralement ils ne donnent pas leur maximum, s’il y a trop de jeunes, ils vont manquer d’expérience et de maturité. On s’attend à avoir onze joueurs de foot en face (rires) !

Quelle équipe de la poule vous a le plus impressionnés jusqu’à maintenant ?

Cannet Rocheville, qui nous a battus 0-3 sans bavure. Grasse est premier, donc a forcément quelque chose en plus que les autres, mais ils ne m’ont pas impressionné plus que ça. A l’aller, avant de concéder un penalty, on avait eu pas mal d’opportunités d’ouvrir le score; Au retour, ils nous ont mis deux contres en première mi-temps qui ont suffi.

Jordan Fauque
Né le 26 août 1991 à Arles – 1,73 m – 70 kg – Défenseur de Cugnaux, Châteauroux (2009-2013), Déols (2013-2014), Rodez (2014-2015) et Balma (depuis 2015).