ÉcoPortrait

Kévin Fournier, fondateur La Centrale Du Sport

12/12/2017 à 20:22

Parce qu’ils font aussi le football, retrouvez toutes les semaines le portrait d’un acteur économique du sport. Ce mardi, nous sommes partis à la rencontre de Kévin Fournier, 25 ans et fondateur de La Centrale du Sport. Parti du constat que les clubs se doivent de bien maîtriser leurs achats et manquent de temps pour le faire, ce jeune entrepreneur a fondé en 2016 une plateforme d’achats d’équipements sportifs en ligne (accessible ici : www.lacentraledusport.fr). Avec ses deux associés Adrien Gontero et Mickaël Bardes, ils comptent bien devenir le partenaire logistique des acteurs du sport amateur. Interview.

Kévin, quelle est votre proposition de valeur ?

Notre solution permet aux utilisateurs de comparer les meilleures offres du marché et donc de réaliser des économies. En plus de gain de temps et d’argent, nous apportons la notion de tiers de confiance ; nos revendeurs répondent à des critères précis (en termes d’équipements / tarifs / délais / etc.) afin d’assurer la qualité du service que nous rendons à nos clients – clubs et collectivités. Nous assurons ensuite la partie logistique et SAV. Nous accompagnons nos clients sur tout leur process d’achat ; une vraie histoire se crée entre eux et nous.

Quel est votre prochain projet de développement ?

Avec notre montée en charge (plus de 1200 clubs inscrits sur la plateforme, ndlr), nous nous sommes rendus compte de l’importance d’avoir un outil scalable. Notre prochaine étape est de développer un outil 100% automatisé de A à Z pour rendre les clients autonomes (choix du textile, du logo, du marquage, etc.). L’automatisation va nous permettre de dupliquer notre modèle sur d’autres marchés et à l’étranger.

Qui est votre principal concurrent ?

Les revendeurs en direct sont nos principaux concurrents mais notre proposition de valeur est clairement différente.

Une innovation marquante de ces 3 dernières années ?

Pour rester dans notre secteur d’activité, celui qui m’impressionne le plus est Amazon avec sa gestion logistique lui permettant d’assurer des délais de livraison imbattables et des milliers de commandes par jour. Également, leur nouveau modèle de magasin 100% automatisé sans caissières aux US me fascine. L’automatisation, la gestion des process, la scalabilité sont des éléments incontournables de réussite.

Quel est le modèle économique de demain ?

Le modèle qui est à la mode aujourd’hui et qui va perdurer est celui de la marketplace et l’intermédiation. Le tiers de confiance est une notion clé pour faire les bons choix. Nous retrouvons ce modèle sur les plateformes collaboratives comme Blablacar.

Quel est le club sportif le mieux structuré ?

Le PSG ; c’est devenu une vraie marque. Tout ce qu’ils font pour la vendre à l’étranger est extraordinaire.

Quelle est votre plus belle réussite ?

D’avoir su fédérer en quelques mois une équipe de 20 personnes passionnées qui ont la boîte dans le sang. C’est une fierté de voir les gens qui viennent au boulot avec le sourire.

Si vous étiez une personnalité ?

Emmanuel Macron pour sa prise de risque et la fulgurance de son ascension.

Si vous étiez une expression ?

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Où serez-vous dans 7 ans ?

Toujours chez La Centrale du Sport et leader mondial de l’achat collectif en équipements sportifs et textile personnalisé. En tout cas, nous travaillons pour.