Info

LFP : Nathalie Boy de la Tour ne se représentera pas

28/07/2020 à 11:38

Présidente de la Ligue de Football Professionnelle depuis novembre 2016, Nathalie Boy de la Tour a pris la décision de ne pas se représenter.

Elle restera comme la première femme à avoir dirigé une grande ligue professionnelle. Nathalie Boy de la Tour est « fière et heureuse » d’avoir présidé la LFP pendant quatre années. « J’avais pris la décision de ne pas me représenter en début d’année et s’il n’y avait pas eu le Covid-19, je l’aurais communiquée plus tôt », explique la co-fondatrice du salon GalaxyFoot au quotidien l’Equipe.

« Mon seul regret est que le football ne soit pas plus uni et solidaire »

Nathalie Boy de la Tour est revenue dans cet entretien sur son mandat avec ses réussites au niveau de la structuration de la Ligue. Elle a aussi abordé la question de la crise sanitaire qui a révélé des divergences importantes et pointe du doigt le manque de solidarité entre clubs. « Mon seul regret est que le football ne soit pas plus uni et solidaire. […] Diriger la Ligue, c’est très compliqué avec 40 clubs qui n’ont pas les mêmes intérêts. »

Des changements encore à faire

Si sa présidence touche à sa fin et que des modifications ont été apportées, il reste du travail pour son successeur.  Nathalie Boy de la Tour souhaiterait la diminution de la taille du conseil d’administration, aujourd’hui à 25 membres. « Il faut aussi que les rôles entre président et directeur général soient bien clairs. Il faut un schéma plus simple et du bon sens. » Femme de convictions, elle assure que la France doit avoir son propre modèle de gouvernance et non pas s’inspirer de ses voisins européens.