Ligue 2J26

Ligue 2 : ce qu’il faut retenir de la 26e journée

25/02/2020 à 14:54

En haut comme en bas du classement de Ligue 2 la bataille fait rage. Ajaccio nouveau dauphin de Lorient, Troyes qui chasse Lens, Tchocounté qui revit à Caen, Sissoko qui maintient Niort dans la course et même Orléans qui regagne enfin ! Focus sur la 26e journée.

Lorient se remet à l’endroit

Deux défaites consécutives, à Guingamp dans le derby breton (2-1) puis à domicile face à Clermont (0-1), les Merlus ont repris leurs bonnes habitudes en Ligue 2 en allant chercher un court succès à Rodez. Un but de Pierre-Yves Hamel a suffi en début de match pour faire la différence et permettre à Lorient de conserver six points d’avance sur son nouveau dauphin : l’AC Ajaccio.

 

Ajaccio double Lens, Déziré et Montanier indésirables

En effet, la formation corse a profité de son succès face au Mans (2-0) pour doubler le RC Lens, sévèrement battu à domicile par Caen (1-4). En deux matchs, au gré de deux succès ajacciens et deux défaites nordiste, la situation des deux équipes s’est inversée dans cette Ligue 2 qui devient de plus en plus indécise. Et si Lens reste sur le podium, ce n’est qu’au prix d’une meilleure différence de buts sur l’ESTAC, ce qui a coûté sa place au coach Philippe Montanier… Même destin pour son homologue du Mans, Richard Déziré, après un septième match sans victoire et une triste avant-dernière place au classement. Le premier était en place depuis 2018, le second depuis 2015

 

L’ESTAC recolle !

L’une des informations de cette 26e journée de Ligue 2 est qu’il faudra bel et bien compter sur Troyes dans la dernière ligne droite de la saison. Si l’ESTAC avait connu un coup de mou en janvier avec une série de quatre défaites consécutives, les hommes de Laurent Batlles ont bien redressé la barre avec un troisième succès consécutif ce lundi soir dans le derby bourguignon. Auteur d’un doublé, le joueur formé à l’AAS Sarcelles, Warren Tchimbembé, a été le grand artisan de cette victoire qui place donc son équipe au pied du podium.

 

Fin de série pour Clermont

Après douze matchs sans défaite en Ligue 2, et une victoire de prestige remportée chez le leader lors de la 25e journée, Clermont Foot a donc fini par tomber face au Paris FC à Gabriel-Montpied. Doublé par l’ESTAC, le club auvergnat est désormais 5e, mais ne possède que quatre points de retard sur l’AC Ajaccio.

 

Le slalom de Gomis !

Seule équipe invaincue lors des cinq dernières journées de Ligue 2, l’EAG a bien failli se faire surprendre par Sochaux au Roudourou. Les Doubistes ont ouvert la marque par Jérémy Livolant à la 9e minute, mais Yannick Gomis s’est offert un impressionnante slalom dans la défense sochalienne pour égaliser à l’heure de jeu d’un joli tir croisé. Du coup Guingamp se cale en 6e position, mais n’a que peu de marge d’erreur avec toujours cinq points de retard sur Clermont.

 

Grenoble freine

Les supporters du GF38 se demandent encore comment leur équipe a fait pour ne pas remporter ce match contre Châteauroux ! Après avoir déjà touché la barre quelques instants plus tôt, Arsène Elogo a raté un but tout fait en première période, imité par Moussa Djité dans le second acte. Résultat, Grenoble s’est fait surprendre à dix minutes de la fin par un contre castelroussin exploité par Rémi Mulumba. Après une belle série de cinq matchs sans défaite, les Isérois sont coupés dans leur élan.

 

Malick Tchocounté enfin récompensé

En un match, Malick Tchokounté a marqué plus de buts que durant tout le reste de la saison ! Et l’attaquant caennais a bien choisi l’endroit puisque c’est au Stade Bollaert de Lens que son doublé a contribué à la surprenante victoire normande chez l’un des favoris pour l’accession en Ligue 1. Après une année sans but en L1 et une seule réalisation lors de ses 15 apparitions en Ligue 2 cette saison, l’attaquant né à Nice semble enfin voir le bout du tunnel, lui qui restait sur une saison à 12 buts. De bon augure pour son équipe qui compte désormais six longueurs d’avance sur la zone rouge.

 

Le PFC nouveau est arrivé

Aucune équipe de Ligue 2 n’était parvenue à faire tomber Clermont depuis douze journées, mais le Paris FC nouveau est arrivé ! Le but de Cheick Timité à la 77e minute a offert au club parisien un troisième succès consécutif qui lui permet d’éviter le retour niortais. Les hommes de René Girard ne sont pas encore sortis d’affaire, mais les neuf points acquis en trois matchs ont totalement relancé leur saison.

 

Sissoko, buteur providentiel

Avec six buts marqués lors des cinq dernières journées de Ligue 2, Ibrahim Sissoko est l’homme providentiel des Chamois Niortais en ce début d’année 2020. Auteur d’un triplé contre le PFC, buteur à Caen, puis lors de la victoire face à Orléans, il a cette fois-ci donné la victoire à son équipe à la 90e minute du match contre Valenciennes. Un succès qui n’a pas permis à Niort de sortir de la zone rouge, mais qui permet aux hommes de Franck Passi de conserver toutes leurs chances dans la course au maintien.

 

Orléans, un espoir pour le maintien en Ligue 2 ?

Celles de l’US Orléans sont déjà bien entamées, mais la belle victoire ramenée du Havre est venue rompre une série de quatre défaites consécutives. Avec encore 8 points de retard sur le PFC, premier non relégable après 26 journées de Ligue 2, l’USO a du chemin à faire, mais l’équipe désormais dirigée par Cyrille Carrière reprend des couleurs et retrouve une lueur d’espoir.

 

Crédit photo : Twitter/@DominosLigue2