Ligue EuropaCompte rendu

L’OGC Nice s’incline encore face à Prague et perd presque tout espoir de qualification !

26/11/2020 à 23:05

À domicile, l'OGC Nice a perdu son deuxième match face au Slavia Prague lors de la 4e journée du Groupe C. Les joueurs de Patrick Vieira perdent donc presque toute possibilité de qualification en phase finale de l'Europa League.

Après la défaite lors du match aller sur le terrain de Prague, l’OGC Nice a vécu un peu le même scénario que lors de la première confrontation. Les Niçois ont vécu des dernières semaines difficiles et Patrick Vieira avait remis en place son 4-3-3 qu’il apprécie tant. Mais même avec un changement de composition, l’absence de plusieurs joueurs et le manque de rythme des Niçois ont coûté cher. Le premier but du Slavia est une preuve de passivité et d’agressivité des hommes de Vieira. Le milieu de terrain se présente aux 30 mètres après un rush depuis le rond central et déclenche une frappe flottante. Benitez surpris voit la balle atterrir dans sa lucarne (13e).

Malgré ce but, les Aiglons ne se laissaient pas faire et reprennent du rythme, notamment grâce à Reine-Adélaïde, très actif au milieu. Quelques minutes plus tard, après un beau mouvement, Myziane trouvait Claude-Maurice, mais sa frappe tapait le poteau intérieur du gardien Praguois (19e). Mais malheureusement, la révolte des Niçois en première période n’a pas payé.

Le Gym sombre…

En seconde période, les coéquipiers de Schneiderlin sont revenus avec les mêmes intentions sur le terrain. De l’agressivité, de l’envie et ça s’est montré payant. Reine-Adélaìde menait la danse avec une frappe à aux abords de la surface, mais encore sur le poteau. Dix minutes plus tard, Atal était lancé en profondeur côté droit, et glissait la balle sous le gardien tchèque. Gouiri avait bien suivi et propulsait au fond des filets (60e). Mais la fatigue et le manque de compétitions ont fini par peser lourd sur les hommes de Vieira.

Le Slavia, plus consistant dans le jeu n’a attendu que 4 minutes pour reprendre l’avantage. Sur un corner, Benitez hésitait à sortir et Olyinka sautait plus haut que tout le monde. Sa tête finissait dans la lucarne pour encore éteindre les espoirs du Gym (64e). Il n’aura fallu ensuite qu’une action au Slavia pour tripler la marque grâce à Sima Traoré, encore de la tête (74e). La fin de match était elle plus hachée avec beaucoup de cartons. Dont un jaune synonyme de suspension pour Schneiderlin et un rouge pour Boudaoui.

Malgré cette défaite, le Gym n’est pas encore mathématiquement éliminé de la compétition, mais seul un miracle pourrait permettre aux hommes de Vieira de passer. Dans l’autre match, le Bayer Leverkusen a battu Beer-Sheva, 4 buts à 1.

Le classement

Slavia Prague – 9 pts

Bayer Leverkusen – 9 pts

OGC Nice – 3 pts

Hapoel Beer-Sheva – 3 pts

Crédit photo : OGC Nice