Ligue des championsNotes

Marseille – Olympiakos : les notes de l’OM

01/12/2020 à 23:35

Découvrez les notes et appréciations des joueurs de l'OM après la victoire contre l'Olympiakos (2-1), lors de la 5e journée de C1.

Le barème

⭐️ Mauvais match
⭐️⭐️ Match moyen
⭐️⭐️⭐️ Bon match
⭐️⭐️⭐️⭐️ Très bon match
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ Match exceptionnel

Les notes des titulaires de l’Olympique de Marseille (4-2-3-1)

Steve Mandanda (c) ⭐️⭐️: Vigilant sur la tête d’El Arabi (13e), un peu masqué et battu sur la belle frappe de Camara qui file juste sous sa lucarne (33e). Sauvé par Alvaro sur la frappe de Cissé dans le temps additionnel (90+3). Un match tranquille pour le capitaine marseillais.

Hiroki Sakaï ⭐️⭐️: On ne l’a pas vu se projeter mais le latéral droit a combattu vaillamment dans son couloir, malgré sa petite perte de balle au départ de l’action du but grec. L’ensemble reste limité.

Duje Caleta-Car ⭐️⭐️: Un tacle salvateur devant El Arabi (31e) avant de couvrir le hors-jeu deux minutes plus tard sur le but de Camara (33e). Sa lenteur dans les transmissions n’a pas aidé l’OM à repartir rapidement de derrière. Du mieux en seconde mi-temps où il a défendu avec plus d’agressivité.

Alvaro Gonzalez ⭐️⭐️⭐️: Globalement costaud, le défenseur espagnol sauve son équipe de l’égalisation en contrant une frappe à bout portant dans le temps additionnel. Un geste décisif synonyme de première victoire en C1 pour l’OM.

Jordan Amavi ⭐️⭐️: L’ex-Niçois a réalisé une nouvelle prestation appliquée dans son couloir même s’il n’a pas été outrageusement mis en danger. Sa régularité fait du bien à l’OM depuis le début de saison.

Boubacar Kamara ⭐️⭐️⭐️  : Son rôle principal est de récupérer des ballons et il le fait bien, comme ce jaillissement haut dès la 7e minute. Du déchet dans la relance cependant. Des fautes utiles.

Valentin Rongier ⭐️⭐️⭐️: La paire formée avec Kamara permet à l’OM d’être efficace à la récupération, avec deux vrais gratteurs de ballons. Du mieux aussi dans l’utilisation du ballon. Deux tentatives lointaines manquées qui confirment qu’il doit davantage cadrer à longue distance. Une grosse opportunité aussi dans la surface (30e) mais l’ex-Nantais se situe mal et croise trop sa frappe. Encore un tir moyen mais décisif car contré de la main par Rafinha à la limite de la surface, offrant à Payet un second pénalty décisif. Remplacé par Pape Gueye (85e) pour les dernières minutes.

Michael Cuisance ⭐️⭐️:: Aligné en meneur de jeu comme face à Nantes, match dans lequel il avait été performant, Cuisance a eu ce soir trop de déchet dans ses transmissions. Ses déplacements entre les lignes n’ont pas été bons malgré une grosse débauche d’énergie (5,6 kilomètres parcourus à la pause). Sa passe mal assurée pleine axe donne la première occasion dangereuse à l’Olympiakos (17e). Remplacé par Morgan Sanson (55e) qu’on a vu essayer prendre la profondeur sur les transitions. Sans succès, en témoigne son lob trop timide devant Marchesin (61e).

Dimitri Payet ⭐️⭐️⭐️: Il a retrouvé du jus, c’est indéniable en comparaison de ses premières sorties en Ligue des champions. Son influence dans le jeu reste limitée mais le numéro 10 de l’OM a fait les efforts défensifs dans son couloir. Il transforme deux pénaltys très importants après son loupé dans l’exercice à Porto lors de la 3e journée. Ses deux premiers buts en C1 en 20 matches disputés. Un bon centre aussi pour Rongier qui ne trouve pas le cadre (30e). Encourageant pour la suite.

Florian Thauvin ⭐️⭐️⭐️: Une énorme opportunité de punir l’Olympiakos mais il écrase trop sa frappe (19e). L’attaquant de l’OM semble retrouver de la percussion et il obtient logiquement le premier pénalty de la rencontre après une série de dribbles dans la surface. Du mieux. Remplacé par Marley Aké (90+5) pour les dernières secondes.

Dario Benedetto ⭐️: Son pénalty marqué à Nantes était censé lui amener ce déclic tant attendu. Sa première mi-temps a été une longue traversée du désert. Remplacé par Valère Germain ⭐️⭐️  à la pause qui s’est beaucoup démené pour proposer des solutions. Une frappe intéressante mais non cadrée (81e).

André Villas-Boas (coach) : ⭐️⭐️⭐️: Difficile de le juger ce soir. Mais son équipe a eu une bonne réaction dans le second acte en renversant son adversaire. Il avait recomposé son 4-2-3-1 performant contre Nantes et si l’animation offensive n’a pas brillé, ses deux milieux récupérateurs ont pu avoir l’abattage escompté. L’entraîneur peut être soulagé.