Sponsorisé

Le mercato le plus long 

21/09/2020 à 12:28

Comme l’ensemble des sports européens, le football a vu son calendrier chamboulé pour les deux saisons 2019/2020 et 2020/2021. Alors que les équipes retrouvent le chemin de la compétition aux quatre coins de l’Europe, l’incertitude demeure sur les compositions de noyaux. Avec un mercato européen cette année rallongé, quels sont les risques et opportunités pour chacun ? 

La situation en Europe 

Si l’affaire Messi aura fait la une de l’actualité sportive si longtemps, c’est parce que le mercato a été jusqu’à présent très calme. Gros agitateurs habituels du mercato, des clubs comme le FC Barcelone, le Real Madrid et le PSG n’ont jusqu’à présent enregistré aucune arrivée de renom. En Angleterre, Manchester City s’est jusqu’à présent contenté de l’arrivée de Nathan Ake et Ferran Torres, United de celle de Dony Van den Beek, alors que c’est le calme complet du côté de Liverpool. Chelsea, club très actif sur ce marché, avec les arrivées de Timo Werner, Hakim Zyech, Kai Havertz, Ben Chilwell ou encore Thiago Silva, apparaît comme la seule exception en Europe. Privé de transferts la saison dernière et ayant reçu une très belle enveloppe pour le transfert d’Eden Hazard, le club londonien jouit de certains moyens et d’une marge de manœuvre plus grande par rapport à ses concurrents d’un point de vue du Fair Play financier. Le raccourcissement de certains championnats européens et l’interdiction des supporters dans les stades ont eu un effet dévastateur sur les recettes des clubs, réduisant considérablement leurs enveloppes de transferts.

Des gros coups à venir ? 

Bien que la majorité des championnats ont déjà repris, la prolongation du mercato offre la possibilité de voir encore certains joueurs importants changer de club. En France par exemple, Lyon, privé de Champions League cette année, pourrait bien voir ses cadres Aouar et Depay changer d’horizon. Le premier est cité en Angleterre du côté d’Arsenal et de Manchester City notamment, alors que le second pourrait retrouver Ronald Koeman à Barcelone. Le club catalan espère aussi toujours attirer l’attaquant de l’Inter Lautaro Martinez ou le défenseur citizen Eric Garcia ainsi que Wijnaldum de Liverpool mais doit d’abord dégraisser son noyau afin de libérer des fonds. Manchester United continue les efforts afin de boucler le transfert de Jadon Sancho, jeune star anglaise de Dortmund.

Les championnats émergents 

Si les activités de transferts en Europe sont limitées par les règles de Fair Play financier, ce n’est pas le cas des championnats étrangers. Le malheur des uns fait le bonheur des autres, et l’obligation pour certains clubs européens de vendre des joueurs afin d’équilibrer leur comptabilité pourrait bien profiter aux championnats émergents. On pense évidemment à la MLS américaine ou la Super League chinoise, munies de gros moyens financiers et qui cherchent toujours à améliorer leurs niveaux respectifs par l’acquisition de talents européens. Dans le monde arabe, où la popularité du football et des sports en général se traduit par une augmentation permanente du nombre de fans, et une croissance exponentielle de moyens, le championnat qatari attire chaque année plus de grands noms du football et possède les moyens pour tirer profit de la crise financière des clubs européens. La popularité du football dans le monde arabe se traduit également par une augmentation constante du nombre de parieurs. Les sites de paris sportifs en ligne développent désormais des offres spéciales pour les joueurs arabes, et ont intégré la majeure partie des championnats du Maghreb à leurs plateformes de paris.

Si la saison des transferts a été jusqu’ici très calme, son extension ouvre encore la porte à bien des mouvements. Cette extension profitera certainement à certains clubs qui réussiront à étoffer leur noyau, alors que d’autres verront sans doute des joueurs importants s’en aller même si la saison est déjà largement entamée. La réalité financière des clubs pourrait aussi les forcer à se tourner vers la jeunesse, et ainsi permettre l’éclosion de nouveau talents au plus haut niveau. Avec des montants dépensés bien inférieurs aux années précédentes, tous les clubs font actuellement face à un élément commun : l’incertitude. Dans le football et à travers le monde du sport en général, nous nous apprêtons à vivre une saison pas comme les autres.

Crédit photo : Icon Sport