MercatoNews

Mi-temps pour le mercato estival

09/07/2020 à 13:30

Suite à la décision de la FIFA qui refuse d'étendre la période du marché des transferts au delà de 12 semaines, un arrêt d'un mois a été mis en vigueur. Il faudra attendre le 15 août pour les clubs de Ligue 1 qui veulent valider leurs nouveaux transferts.

La date de fin de la première partie du marché touche à sa fin. C’est à ce soir minuit, qu’est fixée la limite. Certains clubs de Ligue 1/Ligue 2 ont misés sur ce premier acte. Nice par exemple, annonçait il y a quelques jours les nouveaux noms qui viennent étoffer le collectif azuréen. D’autres formations ont préférées rester silencieuse lors de ce premier volet. Dans une volonté de se préparer au plus vite, ce mercato a une saveur particulière en comparaison aux années précédentes.

Une trêve d’un mois

Tout part d’une décision de la FIFA qui refuse d’étendre à plus de douze semaines, ce mercato estival. À rappeler aussi que le marché franco-français a bénéficié de 4 semaines et demie de mercato interne. Mais quelle est la plus grosse crainte par rapport à cette scission ? : « Le constat que l’on peut poser, c’est que l’on va encore être à contre-temps par rapport aux autres et qu’à un moment où d’autres clubs pourront valider des transferts, les Français ne pourront être actifs. Cela pourrait signifier aussi que certains joueurs pourront être dans l’incapacité de jouer des matches amicaux et être en rythme. » apostrophait un agent FFF dans le quotidien l’Équipe. L’entre-acte va finalement altérer le rythme des nouveaux licenciés, qui ne pourront obtenir leurs licences qu’à la réouverture du marché, soit le 15 août. Certains pourront participer aux rencontre amicales et aux préparations mais rien de plus, et pour les joueurs étrangers, ils nécessiteront le CIT (Certificat international de transfert), sinon pas d’homologation possible.

Une réponse à la crise sanitaire

Cet avis, décidé en amont pour les hauts-organismes du football français, viendrait faire écho à la crise sanitaire lourde qui a frappée le pays. En bouleversant tous les calendriers, il fallait s’adapter, c’est ce que déclarait Stéphane Canard, agent FFF et président du syndicat des Agents sportifs français, à l’Équipe : « Les instances ont fait ce qu’elles ont pu dans ce contexte sanitaire lourd« . En attendant la fermeture du marché, il est fort probable que le mercato s’intensifie drastiquement dans sa deuxième partie. Retrouvez dans la journée le tableau des transferts des clubs de Ligue 1/Ligue 2.

Le mercato français bientôt mis en stand-by !