MercatoMontpellier

Le MHSC va-t-il conserver l’ensemble de son effectif avant la fin du mercato ?

26/09/2020 à 19:19

La période des transferts arrive à son terme dans neuf jours. Le MHSC pourrait-il perdre des joueurs dans les jours à venir ?

Après un début de saison quasi-parfait, le Montpellier Hérault Sport Club pourrait connaître une fin de mercato agitée dans le sens des départs. En effet, même si aucune offre concrète n’est encore arrivée sur la table de Laurent Nicollin, la crainte de perdre un joueur phare dans les jours à venir est présente.

Le MHSC n’est pas dans l’obligation de vendre et se réjouirait de conserver son effectif. Mais, « tout peut arriver », avoue Michel Der Zakarian en conférence de presse. « J’espère que non, si ça arrive, j’espère qu’on sera réactif aussi et qu’on saura vite combler le départ d’un joueur cadre. C’est sûr qu’il faudra qu’on réagisse vite », conclut-il.

Ces dernières semaines, le mercato est plutôt calme dans les grands championnats en raison de l’impact du Covid-19 sur la situation financière des différents clubs. Néanmoins, tout pourrait s’accélérer dans les dernières heures. Les dirigeants héraultais souhaitent toujours se débarrasser de Petar Skuletic, devenu indésirable. Bastian Badu ne fait pas l’unanimité non plus et pourrait être prêté. De son côté, Amir Adouyev devrait rejoindre l’Akhmat Grozny, en Russie, selon Loïc Tanzi.

Laborde, Le Tallec et Mollet pistés ?

Depuis le début de la saison, certains montpelliérains ne cessent de briller, à l’image de Gaëtan Laborde, auteur de deux buts sur les derniers matchs et d’un triplé de passes décisives la semaine dernière face à Angers. L’ex-Bordelais pourrait attirer certaines écuries. Damien Le Tallec plaît à l’étranger. Comme l’annonce France Bleu Hérault, des écuries européennes et russes observent le joueur de 30 ans. Florent Mollet, quant à lui, n’est plus un titulaire indiscutable au milieu de terrain après les prestations XXL de Téji Savanier. L’ancien pensionnaire du FC Metz pourrait être tenté par un nouveau challenge avec une place de n°1.

Des convoitises pour Sambia ?

En difficulté au milieu de terrain depuis son arrivée à Montpellier, Junior Sambia a été repositionné au poste de latéral droit. Une place qu’il semble apprécier, mais la concurrence d’Arnaud Souquet l’empêche d’engranger du temps de jeu. Ce statut de n°2 pourrait lui donner envie de s’offrir une nouvelle aventure. Un club anglais et un club italien se seraient d’ailleurs renseignés sur le profil du natif Vaulx-en-Velin, mais l’intérêt le plus concret arriverait d’Espagne, avec le Celta Vigo.

crédit photo : mhscfoot.com