Focus

LOSC : Mike Maignan, le gardien du temple lillois

03/03/2021 à 16:40

Face à l'Olympique de Marseille ce mercredi soir (21h), le LOSC tentera de consolider sa place de leader tant convoitée par le Paris Saint-Germain, l'Olympique Lyonnais et l'AS Monaco. Dans le sprint final que s'apprête à vivre les Lillois, l'influence de leaders sera primordiale pour tenter d'aller décrocher le titre de champion de France. Un rôle qui semble très bien convenir à Mike Maignan, le gardien de but des Dogues.

Dans des saisons comme celle que sont en train de réaliser les Lillois, il y a toujours des choses qui marquent. Des buts décisifs, des résultats remarquables, des périodes charnières. Mais ce dont on se rappelle le plus, ce sont surtout des joueurs qui se révèlent et qui, de par l’ensemble de leurs performances, permettent à leur équipe d’avancer petit à petit sur le chemin de la gloire. Au LOSC, malgré une volonté qu’on lui sent personnelle de rester un homme dans l’ombre, Mike Maignan semble s’imposer de plus en plus comme l’un d’entre-eux, prêt à se battre jusqu’au bout pour aller chercher le Graal.

L’ange-gardien du LOSC

Avec 59 point en 27 journées et une série d’invincibilité de 9 matches en championnat, Lille est leader de la Ligue 1. Pourtant, sans son gardien, les comptes ne seraient probablement pas les mêmes. Rigoureusement régulier, décisif et auteur d’arrêts réflexes qui ne peuvent qu’effrayer les adversaires, le portier lillois démontre plus que jamais qu’il n’a cessé de progresser depuis trois ans. Son professionnalisme en dehors du carré vert semble être la clé des différents paliers que l’international français continue de franchir.

« Il a gagné en maturité. Il a une préparation très méticuleuse, très individuelle, et il arrive à se mettre dans le collectif au moment où il faut s’y mettre. Il est à un poste particulier dont je ne connais pas toutes les subtilités, mais dans sa préparation, il est très carré », expliquait son coach, Christophe Galtier, avant d’affronter Strasbourg (1-1). Et avec 14 rencontres sur 27 bouclées sans encaisser le moindre but (seul Ederson de Manchester City fait mieux avec 15 matches dans les 5 grands championnats européens) et seulement 17 buts encaissés cette saison en championnat qui font notamment du LOSC la meilleure défense de Ligue 1, on peut difficilement aller à l’encontre de l’adage disant que le travail paie toujours.

Une place à part dans le vestiaire

Discret dans la vie, le portier lillois semble être tout à fait l’inverse au sein de son vestiaire. « On a un vestiaire jeune, et moi je suis passé par là. Il y a des choses que j’ai apprises et que les jeunes ont besoin de savoir. Je suis quelqu’un qui aime aider. Pour moi c’est important que tout le monde puisse donner le meilleur de lui-même », livrait-il en conférence de presse, ce mardi midi. Une expérience qui le place donc parmi les cadres du vestiaire selon son entraineur : « Il est là depuis un certain temps, et d’être considéré comme un cadre de l’équipe à la même hauteur que José Fonte ou Benjamin André, ça lui montre l’importance qu’il a dans le vestiaire, et la responsabilité qui incombe ce statut ».

L’Euro dans le viseur

Avec des performances plus qu’honorables depuis 2018 qui lui ont ouvert les portes de la sélection nationale en 2019, Mike Maignan s’impose comme un candidat des plus crédibles pour une place dans la liste des 23 de Didier Deschamps, en mai prochain, pour aller disputer l’Euro. « Très amoureux du maillot de l’Équipe de France », selon son coach, Mike Maignan ne laissera rien au hasard pour participer à l’Euro, même si pour l’instant, la tête est loin d’être au mois de juin prochain : « Il faut penser à l’instant présent, à être performant chaque week-end et donner le meilleur de soi-même. Me projeter sur le futur, ça ne fait pas partie de mes préoccupations au quotidien ». Ce mercredi soir, le numéro 3 des Bleus sera opposé au numéro 2, Steve Mandanda, pour le compte de la 28e journée de Ligue 1 entre le LOSC et l’OM.

Lucas Obin

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟