Projet rachat OM

Mourad Boudjellal s’exprime à nouveau sur le projet de rachat de l’OM !

01/12/2020 à 16:41

A quelques jours de la sortie de son livre "J'en savais trop", Mourad Boudjellal a laissé entendre sur RMC qu'il projetait toujours de faire partie du projet de rachat de l'OM.

Mourad Boudjellal est revenu sur ses ambitions de devenir président de l’OM dans l’émission « Le Super Moscato Show » aujourd’hui sur RMC. « C’est une ambition, on va tout faire pour que ça se passe parce que j’ai l’intime conviction que ce club a un potentiel incroyable et qu’il suffit de se baisser pour le ramasser et que ce n’est pas ce qui est fait depuis quelques années. Marseille, c’est pas une ville, c’est un pays. Marseille, c’est le seul club où les gens sont prêts à dépenser l’argent qu’ils n’ont pas pour leur club »a déclaré l’ancien président du RCT. Quant au fait de ne pas être marseillais, cela ne le dérange pas puisque « Moi quand je me lève le matin, je vois la Méditerranée. McCourt lui, il voit l’Atlantique ».

L’homme d’affaires toulonnais est donc déterminé à reprendre l’OM et il n’a pas abandonné son rêve : « J’ai besoin de quelqu’un parce que McCourt a des prétentions financières sur l’OM qui sont légitimes et assez importantes. Après, il ne faut pas être dans la folie des fonds qataris et des fonds saoudiens. Marseille n’a pas besoin d’argent ».

Toujours avec Ajroudi ?

Le projet fonctionne-t-il encore avec Mohamed Ajroudi ? Boudjellal donne la réponse : « Vous savez que je suis quelqu’un de fidèle donc je fonctionne plutôt comme ça. Après, si demain, Mohamed Ajroudi me dit qu’il lâche le projet parce que c’est avancé, il y a des discussions, il y a même une offre qui a été faite, ce n’est pas le seul. Moi, ce que je crois sincèrement, c’est que je pense que l’OM va se vendre, mais je ne peux pas vous garantir que ce sera à nous. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui ça peut vite devenir un gouffre pour Frank McCourt. Quand vous avez un stade de 67.000 places avec 4000 places en hospitalités qui est vide, c’est long sur une saison. Quand vous avez un diffuseur sur lequel vous avez escompté une augmentation de droits TV et qui vous dit que finalement je ne vais pas payer, ça fait beaucoup pour le budget. Quand vous avez dit, bon on va peut être prendre un peu de points en coupe d’Europe, on va peut être même passer le 1er tour, ça fera du gras. Je pense que Frank McCourt en quelques mois il a changé d’avis ».

Enfin, Boudjellal a ré-affirmé son ambition de faire venir Zinedine Zidane, l’entraîneur du Real Madrid et enfant de la Castelanne, s’il était demain le boss du club olympien. « Si j’étais président de l’OM, je dormirai devant chez Zidane. Je ne dis pas que président a l’obligation de réussir mais il a au moins l’obligation d’essayer. »