Ligue 1Notes

Nîmes – Marseille : les tops et les flops à l’OM

04/12/2020 à 23:29

Découvrez les notes et appréciations des joueurs de l'OM après le succès (0-2) aux Costières de Nîmes, en ouverture de la 13e journée de L1.

Le barème

⭐️ Mauvais match
⭐️⭐️ Match moyen
⭐️⭐️⭐️ Bon match
⭐️⭐️⭐️⭐️ Très bon match
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ Match exceptionnel

Les notes des titulaires de l’Olympique de Marseille (4-2-3-1)

Steve Mandanda (c) ⭐️⭐️: Sa transversale le sauve sur un coup franc d’Eliasson (17e). Hormis cette frayeur, le gardien n’a pas eu à effectuer un seul arrêt de la rencontre. Il pourra réutiliser son maillot au prochain match.

Hiroki Sakaï ⭐️⭐️: Une relance dans l’axe complètement manquée même s’il a rattrapé son erreur dans la foulée (10e). Un bon centre que Caleta-Car reprend mal (14e). Le Japonais s’est projeté offensivement mais a fini par manquer trop de centres. On ne jettera pas la pierre ce soir à celui qui est le joueur le plus utilisé en Ligue 1 par Andre Villas-Boas.

Duje Caleta-Car ⭐️⭐️⭐️: Pas vraiment mis en danger, le défenseur croate a relativement bien fait ce qu’il avait à faire. Du mieux dans la relance ce soir. A reçu un carton jaune pour obstruction (40e) et manqué de précision de la tête sur le seul bon centre de Sakaï.

Alvaro Gonzalez ⭐️⭐️⭐️: Un coup de tête qui flirte de peu avec le montant de Reynet avant la mi-temps. Un peu tendu et sanctionné d’un jaune pour une altercation avec un joueur nîmois avant la pause. Passeur décisif sur son ouverture lumineuse par dessus la défense pour Dario Benedetto (57e). Jamais pris à défaut en défense. Un match costaud.

Jordan Amavi ⭐️⭐️: Averti au bout de 40 secondes de jeu pour une faute sur Ferhat, il aurait pu être expulsé en deuxième mi-temps pour une faute sur Burner. Lui aussi relance très dangereusement un ballon qui aurait pu profiter aux Crocos pour marquer (48e). Un apport offensif moins marqué qu’à l’accoutumée. Lui aussi a beaucoup enchaîné, souffler ne lui ferait pas de mal.

Boubacar Kamara ⭐️⭐️⭐️ : On pensait que la sentinelle marseillaise allait souffler ce soir mais il a joué 87 minutes aux Costières. A l’instar de Rongier, il s’est livré dans la bataille du milieu de terrain au sol comme dans les airs.

Valentin Rongier ⭐️⭐️⭐️: Il se défait superbement de deux joueurs pour lancer une action marseillaise (12e). Un bon abattage qui compense les quelques ballons perdus. Comme plusieurs de ses partenaires, l’ancien nantais doit être un peu émoussé mais il s’est battu comme un beau diable.

Morgan Sanson ⭐️⭐️⭐️: Très moyen pendant soixante minutes, Sanson est monté en puissance lors de la dernière demi-heure. Il pousse Cubas à la faute et donc au second carton jaune du Paraguayen (77e). Il tente une reprise comme à Strasbourg, cette fois-ci trop enlevée (81e). Un bon centre du gauche pour Benedetto (49e) aussi.

Dimitri Payet ⭐️⭐️⭐️: Son débordement qui lui permet d’éliminer deux joueurs et d’amer une bonne frappe repoussée par Reynet (13e) confirme qu’il retrouve du rythme. Dans tous les bons coups de l’OM en première mi-temps.

Michael Cuisance ⭐️⭐️: Une reprise de volée difficile à tenter mais qui passe de peu à côté sur un ballon de Payet par dessus la défense (27e). Sanctionné d’un carton jaune pour une main au coeur du jeu (20e). Il ne se cache pas avec le ballon mais il tente des choses parfois compliquées, qui lui font avoir du déchet technique.

Dario Benedetto ⭐️⭐️:  L’Argentin inscrit son deuxième but de la saison en Ligue 1 d’un subtil piqué consécutif à un excellent appel dans le dos de la défense nîmoise (57e). Globalement, son match reste moyen même si ses partenaires l’ont un peu plus trouvé dans le jeu. Une tête aussi qui manque de puissance sur un bon centre de Sanson (49e).

André Villas-Boas (coach) : ⭐️⭐️⭐️: Sa nervosité lui a fait prendre un carton jaune puis un rouge pour avoir applaudi l’arbitre. Il n’avait pas fait beaucoup de turn-over ce soir malgré ce qu’il avait annoncé dans la semaine et bien lui en a pris. Son équipe n’a pas été trop mise en danger tactiquement par le 4-4-2 de Nîmes. Il pourrait avoir choisi le match de Manchester City mercredi pour faire reposer ses cadres.