Médias

Noël Le Graët : « Si Mediapro ne paie pas, tout le football français sera en difficulté économique »

23/10/2020 à 11:11

Le président de la FFF n'a pas masqué ses inquiétudes face à la nouvelle crise qui menace le football français, et donne les chiffres du manque à gagner de la Fédération si le diffuseur ne paie pas ce qu'il doit à la Ligue.

Noël Le Graet suit de très près la nouvelle crise qui menace le football français et son économie. Parce que c’est tout un écosystème, des clubs professionnels comme amateurs, de la Fédération qu’il dirige comme la Ligue de Football Professionnels, qui craignent pour leur avenir. Le patron du foot français a été invité par l’Equipe à s’exprimer sur les agissements de Mediapro. « C’est difficile à comprendre. D’autant qu’ils paraissaient très optimistes. Ils ont mis sur la table une somme qui bouleversait les recettes nationales, qu’elles soient fédérales ou à la Ligue. Je trouvais qu’il y avait de leur part un peu de lenteur dans la communication pour les abonnements », a-t-il noté. Surtout que leur objectif était de 3,5 millions d’euros. La Ligue fait ce qu’il faut pour que les clubs ne soient pas trop pénalisés mais il faut souscrire emprunt sur emprunt. Un jour, cela aura des conséquences ».

Quel manque à gagner pour la FFF ?

Pas vraiment rassuré par la conférence de presse donnée par Jaume Roures, le boss de Mediapro, mercredi matin à Paris, Noël Le Graet a évoqué l’impact économique sur la Fédération du fait du non paiement des 2,5%de l’assiette constituée des Droits TV qui lui sont dus. La situation est en effet très pénalisante pour la Fédération. La Ligue doit nous reverser 31 millions d’euros cette saison. L’équipe de France n’a pas eu de recette depuis le mois de novembre en billetterie. Le préjudice est d’à peu près 20 millions d’euros de manque à gagner. On risque d’avoir des difficultés financières pour la première fois depuis longtemps. Si Mediapro ne paie pas, tout le football français sera en difficulté économique. »

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟