Mercato des bancsR2

Ludovic Obraniak s’engage avec l’Iris Club de Lambersart, en Régional 2

30/05/2020 à 21:11

L'ex-international polonais, aujourd'hui consultant sur la chaîne L’Equipe, endossera dès la saison prochaine un nouveau costume : celui d'entraîneur adjoint. A l'Iris Club de Lambersart, où il s'est engagé au côté de Thierry Villain, l'enthousiasme est grand.

Les supporters lillois se souviennent essentiellement de lui du fait de son passage au LOSC, au sein duquel il a évolué entre 2007 et 2012 (201 matches, 22 buts). Les fans de football les plus assidus le connaissent aussi en tant que consultant sur la chaîne L’Equipe. Dès la saison prochaine, il faudra s’habituer à voir Ludovic Obraniak endosser un nouveau statut : celui d’entraîneur adjoint. « Ludo a un projet de se lancer dans le coaching et il avait besoin d’une expérience sur un banc de touche. Il a pensé à un seul et unique club, l’Iris. Quand il m’a contacté la semaine dernière pour me demander si j’étais d’accord, je n’en croyais pas mes oreilles », s’étonne Jean-François Dannely, président de l’iris Club de Lambersart, pas peu fier de sa nouvelle recrue.

Pour lui, comme pour les autres membres de l’institution lambersartoise, la venue de l’ex-international polonais (34 sélections, 6 buts) au sein du club nordiste constitue une véritable aubaine. « C’est une excellente nouvelle mais c’est surtout un fabuleux cadeau que nous fait Ludovic. C’est la reconnaissance d’une grande confiance, d’une grande estime et si je puis dire, d’un amour pour le club », s’enthousiasme Dannely. Même discours du côté de l’entraîneur : « C’est quelqu’un sur le plan humain qui est top, super sympa, facile d’accès », décrit un Thierry Villain déjà sous le charme de son nouvel adjoint.

« Ils parlent le même football »

Au côté de Thierry Villain, nommé entraîneur de l’équipe une de l’IC Lambersart le 22 avril dernier, Obraniak aura pour mission de « diversifier au maximum [les] entraînements et surtout les spécialiser », détaille le technicien lambersartois, lui-même adjoint du regretté Bruno Metsu au LOSC par le passé. « Je lui confie la responsabilité de notre animation offensive, le travail spécifique des attaquants et également le travail des coups de pieds arrêtés », précise-t-il, ajoutant qu’il fallait tout de même définir des rôles pour « ne pas se marcher sur les pieds ».

L’ancien milieu offensif démarrera sa nouvelle carrière dans les semaines à venir, dès lors qu’un retour aux entraînements sera prononcé possible par le Gouvernement. Ce sera pour lui une grande première, mais cela n’a pas de quoi inquiéter quiconque au sein de l’Iris Lambersart. « Ils parlent le même football », assure le président, appuyé dans ses propos par son entraîneur. « Ludovic est hyper motivé et très enthousiaste à l’idée de démarrer, apprécie Thierry Villain. On s’est rencontré longuement hier (vendredi, ndlr) chez lui et là, il continuà m’envoyer des messages pour me dire qu’il a hâte que ça commence. » Nul doute qu’il ne doit pas être le seul.

Crédit photo : IconSports

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟