Ligue 2Comex

Passage à 22 clubs en Ligue 2 : les raisons du refus

31/05/2020 à 9:44

Découvrez les raisons du refus du Comex, le comité exécutif de la Fédération française de football, à un passage à 22 clubs en Ligue 2 !

Dans le procès-verbal du Comex dévoilé par le journal L’Equipe, on retrouve les raisons du refus d’un passage à 22 clubs en Ligue 2.

1ère raison : La défense de l’intérêt général

En effet, la décision de la Ligue ne sert qu’à sauver uniquement deux clubs : Le Mans et Orléans. « La délibération de l’Assemblée générale de la LFP […] ne s’est pas déterminée par rapport à des considérations d’intérêt général mais par rapport à des considérations d’opportunité ou tenant à la protection d’intérêts particuliers, dans le seul but de ne pas rétrograder deux clubs de Ligue 2. […] Ces décisions ont créé une situation inéquitable vis-à-vis de nombreux autres clubs » explique le PV.

2e raison : le calendrier chamboulé

Avec deux clubs en plus, il y aurait eu quatre journées en plus, ce qui nuit gravement au bon déroulement du championnat de Ligue 2 pour la saison prochaine. Organiser un calendrier à 42 journées de championnat semble très compliqué, voire impossible.

3e raison : le nombre de descentes impacté

Le Comex a décidé de la non-équité de quatre relégations pour rééquilibrer le nombre d’équipes en Ligue 2 et en National. Pourquoi ? Car cette délibération n’est pas sans conséquences pour des clubs qui verront leurs droits réglementaires remis en cause par la rétrogradation de 4 équipes au lieu de 2 en National 1 à l’issue de la saison 2020/2021, la rétrogradation nécessaire de 2 équipes supplémentaires du National 1 au National 2 à l’issue de la saison 2020/2021 pour absorber les 2 descentes supplémentaires de Ligue 2 sans modifier le format du National 1, et de nombreuses conséquences sur les autres divisions amateurs.