ITWProjet

Patrick Prêcheur « L’objectif ? Que les jeunes connaissent et intègrent l’ABC du foot »

01/04/2019 à 16:30

Intégrer les bases du football ! Telle est la mission que Patrick Prêcheur s'est fixée pour vous. L'entraîneur originaire de Champigneulles lance un grand concours national avec un quiz-initiafoot. Le concours est ouvert à tous, alors n'hésitez pas !

Patrick Prêcheur a baigné depuis tout petit dans le football amateur. Avec un père entraîneur et une mère trésorière au club, il a été recruté à Nancy. Sans avoir été titulaire à part entière, il restera sept ans au sein du groupe professionnel composé à l’époque de 16-17 joueurs. Après être passé par le sport-études à Nancy, il a notamment joué en deuxième division avant d’évoluer dans des clubs amateurs, pour retourner en Lorraine et y rester neuf ans. Jusqu’à maintenant, il avait toujours eu des clubs amateurs. Cette saison, il a décidé de mettre de côté l’aspect quotidien du football pour se consacrer à l’initiation des fondamentaux… Pour Actufoot, il explique son nouveau projet.

Patrick, tout d’abord, en quoi consiste votre livret ?

Cet initiafoot est un livret qui regroupe 14 leçons sur les bases essentielles du football. C’est l’ABC du foot car on a beau connaître le foot, si on ne connaît pas les gestes techniques, il sera compliqué de devenir un bon joueur. Un accent sur le fair-play est fortement prononcé dans ce livret, parce que pour moi, c’est une des valeurs fondamentales de ce sport. On peut très bien gagner et devenir fair-play. En plus, sur ce livret, j’ai la possibilité de personnaliser les livrets initiafoot. C’est une manière de se l’approprier.

A qui est-il destiné ?

L’objectif est que les jeunes connaissent et intègrent l’ABC du foot. A la base, j’ai créé ce petit livret pour les parents, afin de leur faire prendre conscience aussi que les gamins ne progresseraient pas grâce à une ou deux séances d’entraînements par semaine. C’est ce que je disais aux jeunes : mon but est vraiment de les aider eux, mais également leurs parents, afin de pouvoir travailler davantage en dehors des séances d’entraînements prévues. Ce livret est donc destiné à tout le monde, supporters, joueurs ou encore parents, et même aux joueurs seniors à qui il peut m’arriver de rappeler les fondamentaux. J’ai eu la chance de connaître Albert Batteux. J’ai appris 80% de lui. Beaucoup d’entraîneurs s’inspirent aujourd’hui.

Que mettez-vous en place par la suite ?

Quand j’étais encore à l’école de foot à Montélimar, ce livret je l’avais déjà. J’ai parlé au préparateur technique, Nicolas Philibert. Nous avons procédé à une distribution du livret pour chaque gamin. On les a offert à Noël et dès début janvier, j’ai commencé à leur donner des conseils. Je leur ai dit qu’on allait organiser un quiz fin mars, qui a d’ailleurs super bien marché. La présidente est venue y assister et a été surprise de voir les réponses des gamins. On avait mis comme lot à gagner un match de football à Lyon où les familles entières pouvaient se déplacer. Je voulais lancer mon initiafoot avant mais je m’occupais toujours de l’école de foot. J’ai contacté les clubs et j’ai décidé de lancer le grand quiz sur le plan national. J’ai déjà environ 40 contacts. J’aimerais qu’il y ait au moins un club/joueur participant par département. Il peut bien-sur y en avoir plusieurs. Il prendra forme sous quatre séries de 25 questions. Le quiz sera disponible sur le site, il sera étaler sur deux mois. Il y aura des lots pour chaque participant.

Envisagez-vous de l’étendre à plusieurs niveaux ?

J’aimerais mettre en place plusieurs quiz, au delà de celui que je mets en place initialement. Et notamment quelques uns sur les gardiens de but, sur l’arbitrage, mais surtout sur le perfectionnement… Ceux sont de grosses thématiques au sein de ce sport. Je ne comprends pas comment un gamin peut se dire aujourd’hui qu’il peut percer sans se perfectionner et sans les bases. Il faut qu’il intègre et qu’il comprenne que, s’il veut se perfectionner le plus aisément possible, il faudra qu’il connaisse les bases et qu’il le montre au travers d’une bonne centaine de questions.

Crédit photo : Olympique Alès