ITWLigue 1

Pierre Lees-Melou (OGC Nice) « On est aussi mécontent que les supporters »

23/01/2021 à 15:15

Dans une interview sur le site de l'OGC Nice, Pierre Lees-Melou s'est confié sur son retour à la suite de sa blessure et la situation actuelle du club.

« J’ai subi avec mes collègues, sans pouvoir les aider. » De retour sur le terrain dimanche dernier, contre Bordeaux, Pierre Lees-Melou est revenu sur son mois d’absence. Une période compliquée pour le milieu de terrain : « Dès la fin de Dijon, j’ai ressenti une douleur à la cheville, quelque chose n’allait pas. Le changement d’entraineur s’est fait peu de temps après. Et quand je fais mon retour,  je me casse le poignet. J’aurais préféré être blessé quand l’équipe tournait bien. »

Mais, l’ancien dijonnais s’est battu pour revenir le plus vite possible sur les terrains. Il s’est livré sur sa rééducation : « Tu essaies de te battre pour revenir le plus vite possible. C’est toujours mieux de le faire dans une bonne ambiance que dans une ambiance tendue. C’est pour ça que là, je suis content d’être apte. »

Une situation difficile

Le Gym est en difficulté en ce moment en Ligue 1. Avec une victoire sur les quatorze derniers matchs (toutes compétitions confondues), les Niçois se classent 14es du championnat. Le natif de Langon a réagi à la situation : « Il ne faut pas chercher à être beaux. Ce dont on a besoin, ce sont des duels, des contacts, plus d’efficacité, un déclic et des points. Il n’y a que ça qui te redonne confiance et qui te fait repartir sur une série positive. »

Un contexte qui a poussé les supporters à venir à l’entraînement. Là-aussi, Pierre Lees-Melou a tenu à leur adresser un message : « On les comprend, on les entend. On est aussi mécontent qu’eux de la situation actuelle. Il faut qu’ils sachent que tout le monde dans le vestiaire est conscient de l’urgence de la situation. » Il le reconnait lui-même, le manque de fans dans le stade joue sur la situation actuelle : « On aime sentir nos supporters là, à nous pousser quand on s’approche du but. »

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟