C1

Qu’est ce qui fait la force de l’Ajax cette saison ?

19/04/2019 à 14:40

Plus que jamais déterminés, l'Ajax Amsterdam est sur le point de remporter le championnat national des Pays-Bas pour une 34è fois mais en passe de s'adjuger également la Coupe aux grandes oreilles pour la 5è fois. Contre toute attente, la modeste équipe des Ajacides réalise une belle saison aussi bien en Eredivisie que sur le toit de l'Europe.

S’étant heurté aux cadors européens à l’image du Bayern Munich, du Real Madrid où encore la Juventus Turin, le club hollandais tient la route en Champions League et s’est offert gracieusement un billet pour les demi-finales. Ses performances ont suscité des paris sportif cette saison. Que soit ce qui fait la force de l’Ajax cette saison ?

Une équipe physique et pourvue de jeunes talentueux !

En Eredivisie, championnat de première division des Pays-Bas, l’Ajax Amsterdam est actuellement leader avec 74 points marqué à la culotte par l’éternel rival le PSV Eindhoven (74 points) à 4 journées de la clôture de la saison 2018-2019. Les Ajacides ont une différence de buts de + 78 alors que le deuxième est à +68. En plus de marquer des points à chaque match, les joueurs de l’Ajax Amsterdam sont très prolifiques et marquent beaucoup de buts. L’équipe est en partie jeune et l’intensité des joueurs à la première minute du temps réglementaire est la même à la dernière minute. Une attaque infernale qui fait vivre un enfer aux adversaires. Elle est composée du jeune brésilien David Neres qui est à 10 buts cette saison en compétition officielle, le serbe Dusan Tadić (28 buts), le marocain Hakim Ziyech (17 buts). Outre les joueurs précités, d’autres encore comme Kasper Dolberg, Václav Černý et Klaas-Jan Huntelaar sont de véritables machines à marquer et n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires cette saison.

Un sens du collectif plus fort que les individualités !

L’équipe d’Ajax Amsterdam ne dispose pas de grosses individualités à l’image de Lionel Messi, Cristiano Ronaldo ou encore Neymar Jr. La plupart des joueurs qui constituent l’équipe étaient jusqu’à cette saison peu connus du grand public. Mais malgré l’absence de « Supers Stars », le technicien néerlandais Erik ten Hag fait confiance en ses poulains et tout le monde est impliqué dans les matchs de l’équipe. Une fois sur les pelouses, l’Ajax produit un jeu compact et rigide. Le bloc défensif est très solide et l’armada offensif au point donne des sueurs froides aux adversaires. Aussi bien sur la ligne défensive, médiane, qu’offensive, les joueurs sont regroupés et jouent collectivement. En l’absence de joueurs emblématiques, l’équipe joue pour l’équipe et non pour un joueur et c’est ce qui a permis de ne pas trembler dans la conquête de l’Europe. Dans la plus grande sobriété et sans faire de bruit, l’Ajax a éjecté le Real Madrid ; tenant du titre en huitièmes de finale mais également la Juventus Turin en quarts de finale ; une autre équipe de grosses célébrités.

Ajax, privilégier la formation des joueurs au recrutement !

Ils n’ont même plus besoin de remporter le titre pour être les gagnants de cette 64è édition de la Champions League. Les joueurs de l’Ajax ont déjà laissé leur empreinte en sortant par la petite porte deux ogres du football européen. Et ceci, avec des joueurs pour la plupart sortis du centre de formation. Chaque décennie, l’Ajax, club formateur par excellence, produit de jeunes joueurs qui font l’unanimité sur l’échiquier du football sur le vieux continent. Aujourd’hui encore, Mathis De Ligt, Frenkie De Jong, Joël Veltman, Noussair Mazraoui et Donny Van De Beek tous formés à l’Ajax et cadres de l’équipe sont suivis par le Real Madrid, le FC Barcelone ou encore le PSG. Après avoir révélé Patrick Kluivert ou même Edwin Van Der Sar, l’Ajax montre que ce n’est pas l’achat des joueurs à coût d’euros qui forme une grande équipe mais la formation à la base.

Trois facteurs combinent et font la force de l’Ajax cette saison. C’est en premier lieu le talent et l’athlétisme des joueurs, le sens du collectif et l’efficacité des joueurs formés par le club. En plus de cela, le club est déterminé à aller loin en Champions League et les joueurs eux aussi ont la motivation nécessaire pour s’emparer du Graal suprême et détrôné le Real Madrid. Mais d’abord, il va falloir se débarrasser de Tottenham qui présente des similitudes avec cette équipe mais aussi se débarrasser soit du FC Barcelone ou Liverpool qui sont également des équipes corriaces.

Crédit photo : Ajax Amsterdam