Extra-sportif

Règlement de compte familial en public au CS Sedan Ardennes !

11/08/2020 à 15:05

Ce matin, Marc Dubois, le président du CSSA, a publié un communiqué sur le site du club en réponse aux "tentatives de déstabilisation" de Gilles Dubois qui n'est autre que son frère et ancien actionnaire du club.

Le club de Sedan (N2) est encore au cœur de l’actualité. Après la gronde des supporters contre le nouveau logo du club il y a quelques semaines, le CS Sedan Ardennes fait aujourd’hui le buzz avec un communiqué de l’actuel président Marc Dubois en réponse à Gilles Dubois, son frère, ancien actionnaire du club. Le premier se positionne pour défendre l’institution du CSSA face aux « tentatives de déstabilisation » du second. Et il lance des accusations en public. « Pour information, celui qui prétend avoir repris le club en 2013 n’y a jamais consacré le moindre euro », dévoile le dirigeant passionné en colère. Très amère, Marc Dubois conclue son communiqué avec la phrase du rappeur XXXTentacion : « La chose la plus triste à propos de la trahison, c’est qu’elle ne vient jamais de nos ennemis. » Le président du club a également indiqué qu’il allait intenter « toutes actions judiciaires appropriées nécessaires à la défense du respect absolu dû à chaque collaborateur du CSSA. »

Le communiqué de Marc Dubois, président du CS Sedan Ardennes

Depuis sa révocation, Gilles DUBOIS n’a de cesse de tout faire pour tenter de déstabiliser le CSSA.
Comment peut-on nuire et vouloir délibérément mettre en danger de la sorte une institution que l’on prétend vénérer plus que tout ?
Le CSSA doit rester pour tous une entité sacrée qui ne peut être mise en danger à des fins personnelles.

Gilles DUBOIS a été révoqué pour avoir mis en péril le club qui nous est si cher par son irresponsabilité chronique, ses comportements inqualifiables, indignes des valeurs qui sont les nôtres ainsi que sa plus totale incompétence.

En toute impudeur, il a privilégié ses intérêts personnels sans d’aucune façon se préoccuper des enjeux élémentaires du club, en particulier financiers dont il ignore fondamentalement les principes de base dès lors que ce n’est pas lui qui y contribue.
Pour information, celui qui prétend avoir repris le club en 2013 n’y a jamais consacré le moindre euro.

Je n’ ai jusqu’alors jamais fait part publiquement de ses multiples exactions honteuses mais son irrespect, sa véhémence, ses insultes envers mes enfants et nos collaborateurs m’imposent de rétablir quelques vérités.
Celui qui aujourd’hui se victimise, comme il le fait depuis son plus jeune âge, ne ressemble en rien à la plaisante image qu’il se complaît à cultiver, seul son ego narcissique lui importe, et pour nourrir lequel il se prête à toutes les manipulations, affirmations mensongères et calomnies imaginables sans la moindre limite.

La confiance que j’accorde à l’ensemble de nos équipes n’est ni aveugle, ni naïve.
Elle résulte de choix stratégiques, de compétences et loyautés avérées, de confiances méritées et justifiées.
Les femmes et hommes qui œuvrent pour le CSSA ne peuvent être calomniés afin d’assouvir revanche individuelle infondée et jalousie morbide.

En conséquence, je vais sans délai intenter toutes actions judiciaires appropriées nécessaires à la défense du respect absolu dû à chaque collaborateur du CSSA, conformément aux règles éthiques qui m’animent.
Le CSSA mérite assurément le meilleur, c’est ce à quoi je m’emploie au quotidien avec l’engagement très fort de l’ensemble de nos collaborateurs sur des objectifs clairs, dans le respect de tous, quelle que soit son origine, au service de l’institution CSSA.

RIEN NI PERSONNE NE FERA DÉVIER NOTRE CLUB LE CSSA DE SES OBJECTIFS SPORTIFS, SOUTENUS PAR UN PROJET GLOBAL ÉCONOMIQUE ET SOCIÉTAL INNOVANT LUI ASSURANT DURABLEMENT LA PÉRENNITÉ QU’IL N’A JAMAIS CONNU.
Marc Dubois.

« La chose la plus triste à propos de la trahison, c’est qu’elle ne vient jamais de nos ennemis « …
XXXTentacion.