Conf' de presseOM

Des retours et des incertitudes dans le groupe de l’OM pour affronter Nice

16/02/2021 à 14:37

L'entraîneur de l'OM a fait le point sur l'état de ses troupes avant de recevoir Nice mercredi soir au stade Vélodrome pour le compte du match en retard de la 11e journée de Ligue 1.

Avec Balerdi et Benedetto suspendus et Lirola, Ntcham et Milik non qualifiés, Nasser Larguet a dû craindre le pire dans les heures qui ont suivi le déplacement à Bordeaux (0-0), trois jours seulement avant la réception ultra importante de l’OGC Nice. Il pouvait parce qu’à ce moment-là, rien ne disait qu’Alvaro Gonzalez et Duje Caleta-Car, deux titulaires inamovibles, seraient de retour pour le derby. Mais une double bonne nouvelle est tombée pour le Marocain qui va pouvoir s’appuyer contre les Aiglons sur la charnière titulaire de l’OM depuis maintenant un an et demi.

Amavi de nouveau dans le groupe, Payet de retour de suspension

Jordan Amavi, dans le groupe à Bordeaux, pourrait lui aussi renouer avec la compétition après plus de deux mois d’absence. « Amavi revient dans le groupe. On a besoin de son état d’esprit et de ses valeurs. Il peut apporter beaucoup de choses. Sur dix matchs où il était présent, l’équipe a gagné 8 matchs, et quand il n’était pas là, on a gagné deux matchs sur dix » a noté Larguet, qui enregistre aussi le retour de suspension de Dimitri Payet.

Thauvin et Rongier incertains

Le numéro 10 devrait démarrer sur le front de l’attaque mais avec qui ? En difficulté contre Bordeaux avec son face à face mal négocié devant Costil, Germain a la confiance de son coach. « Sur son occasion, son réflexe c’est de jouer sur Thauvin au lieu de finir, je lui ai dit que dans la situation actuelle, il faut être plus tueur, plus buteur. Mais avec sa générosité il peut amener encore beaucoup pour l’équipe » Souffrant d’une béquille, Thauvin est incertain à en croire les déclarations du coach de l’OM, qui évoque aussi « des pépins » concernant Valentin Rongier. Kamara est attendu au milieu avec Gueye et peut-être Cuisance, qui tarde vraiment à trouver ses marques sur le terrain. « Il a de la puissance et de la qualité technique. Mais les qualités il faut les mettre à la disposition de l’équipe. S’il fait ça, il pourrait être indispensable. L’exemple à suivre c’est Amavi, il a été courageux » estime le technicien olympien, qui n’imagine pas autre chose qu’une victoire mercredi soir. « C’est impératif de gagner demain pour rester vivant dans ce championnat. C’est ce que j’ai dit aux joueurs. » Place aux actes !