Ligue 1

Robert Moreno (ex-Monaco) : « Apprendre qu’on est viré dans la presse… »

31/10/2020 à 16:08

Dans son édition du jour, le journal L'Equipe est parti à la rencontre de l'ancien entraîneur de l'AS Monaco, Robert Moreno. Morceaux choisis.

Arrivé au club le 28 décembre 2019 à la place de Léonardo Jardim, Robert Moreno a été démis de ses fonctions le 18 juillet 2020 alors que l’AS Monaco était en pleine préparation. S’il n’a pas pu finir sa première (demi)-saison à cause du Covid-19, il n’a même pas eu l’opportunité de débuter la suivante. « C’est douloureux de ne pas avoir pu continuer ce qu’on était en train de construire. […] J’essaie d’imaginer ce qui aurait pu se passer : si le championnat avait pu aller à son terme, on aurait été européens », explique Robert Moreno au quotidien national.

L’arrivée de Paul Mitchell a changé la donne

S’il est certain que ses résultats ne sont pas la cause de son éviction, il explique avec certitude que l’arrivée de Paul Mitchell au poste de Directeur Sportif a tout changé : « j’ai le sentiment que le changement est dû à un « all in », comme au poker. […] Je comprends que cette personne (Paul Mitchell, ndlr) ait voulu compter sur ses personnes à elle. Elle n’a pas évalué mon travail, elle ne me connaît pas. Elle n’a pas pu me connaître en trois semaines. On a dû avoir que deux réunions de travail ».

Si Robert Moreno peut accepter cette décision, il n’a cependant pas accepté la forme. Il donne les détails de cette journée au journal L’Equipe : « c’était un samedi. Le matin, je reçois un message d’Oleg qui me dit qu’il veut me voir, il me dit de descendre au stade après l’entraînement. Sur le chemin, un ami m’appelle : « c’est sorti dans les journaux… ». Apprendre qu’on est viré dans la presse, c’est ça qui fait mal. Un club comme Monaco doit faire attention à ce genre de choses« .

Voilà qui est dit.

Crédit photo : Icon Sport