N2 (D)8e j.

Saint-Pryvé Saint-Hilaire veut faire pencher la balance

13/10/2017 à 8:37

Qualifié pour le sixième tour de la Coupe de France, Saint-Pryvé Saint-Hilaire va affronter la réserve du Stade Rennais, ce samedi, pour la 8e journée de National 2. Un match de qualité, à en croire Baptiste Ridira, le coach.

Sur le match de Coupe de France contre l’AS Portugais

« L’essentiel est fait. On s’est créé beaucoup d’occasions. On n’a pas été mis en danger, à part sur quelques coups de pied arrêtés. Il y a quelques détails qu’on peut éviter. On sait que sur les phases arrêtées, on peut être en danger donc il faut faire attention. On a une bonne dizaine d’occasions, mais il y a un bon gardien en face. C’est un match de Coupe qu’on a bien maîtrisé. On ne leur a pas laissé l’opportunité de nous mettre en difficulté. On a été très peu en danger. On gagne 2-0, mais on aurait pu l’emporter plus largement. »

Sur la rencontre face à la réserve du Stade Rennais

« C’est la troisième réserve à se présenter chez nous avec un bilan pratiquement à l’équilibre (une victoire 5-0 contre Le Havre, une défaite 0-4 contre Lorient, NDLR). Ce sont des clubs qui forment des joueurs de qualité, qui sont vifs, percutants, et qui sont capables de faire la différence. Ce sont des équipes bien équilibrées, qui travaillent de façon sérieuse, qui ont une dynamique de jeu. C’est intéressant pour nous. C’est une équipe qu’on prend du plaisir à affronter, car ça nous permet de jouer. A nous de trouver l’efficacité, tant sur le plan offensif que sur le plan défensif, même si on est gêné niveau effectif. On a pas mal de soucis d’effectif entre des suspensions et blessures. »

Sur les mouvements de joueurs

« On pioche un peu avec des départs qui n’étaient pas prévus, comme celui d’Olivier Diedhiou. Donc, on est en recherche d’un attaquant. Il nous a mis 15 buts l’an dernier. On a besoin de forces vives. Sébastien MPeck a quitté le club, mais on l’a remplacé depuis par Enzo Pauchet. »