N2 (D)8e j.

Sorin (AS Vitré) : « Ce match vient un peu tôt »

12/10/2017 à 13:25

L'AS Vitré se déplace sur le terrain de l'US Saint-Malo pour la 8e journée du groupe D de N2. Un derby d'Ille et Vilaine attendu par les deux équipes, à commencer par Michel Sorin, l'entraîneur vitréen.

Place au derby contre l’US Saint-Malo. Est-ce un match particulier ?

Bien sûr. On est les deux du département, c’est important. C’est toujours un match que j’attends. J’ai entraîné un an et demi Saint-Malo de 2000 à 2002, en CFA 2. J’en garde d’excellents souvenirs.

Lesquels ?

C’est le club d’abord, avec le président. J’avais un groupe exceptionnel. J’avais Pierre-Yves, le papa d’Arthur Delalande (actuel joueur de l’USSM), comme capitaine, et Patrice Musset, qui est aujourd’hui l’entraîneur adjoint de Pierre-Yves David. C’est sympa de les retrouver. J’ai toujours des contacts avec Pierre-Yves Delalande.

Comment abordez-vous cette rencontre, une semaine après avoir battu Dinan-Léhon (2 – 1, a.p) ?

Ce match vient un peu tôt. On est un peu moins bien en ce moment. J’ai pas mal de pépins physiques. Je ne sais pas dans quel état on sera surtout après deux heures de match dimanche dernier. On a des douleurs un peu partout. On ne fait pas la meilleure préparation.

Est-il différent des autres à préparer ?

Des joueurs se connaissent, comme Persico, Perron chez eux. C’est pareil dans la préparation par rapport aux autres formations. Les équipes ne changent pas beaucoup. Mais Saint-Malo a des ambitions plus hautes que les nôtres. Ils sont euphoriques, nous on est moins bien.

Pourtant, vous gagnez…

On gagne, mais c’est dur. On accuse un peu physiquement. L’hiver commence avec des terrains plus lourds. Les gars travaillent. On a toujours des moments difficiles dans une compétition, on y est.

Que craignez-vous de Saint-Malo ?

Je crains sa solidité. Collectivement, ils sont bien en place, ils ont une bonne organisation. Il y a un bon équilibre entre l’offensif et le défensif. Elle sera surement dans les trois premiers. Il n’y a pas de discussion dans leurs résultats. C’est net, ce n’est pas à l’arraché. Ils dominent leur sujet.