Interview

De la CFA au métier d’agent, la reconversion réussie d’Otmane Belhadj

11/01/2021 à 18:10

Après avoir pas mal bourlingué au niveau CFA, Otmane Belhadj (à gauche sur la photo), aussi passé par l'OM, s'est associé à l'ancien pro Jody Viviani et à un agent licencié FFF pour fonder 4 The Player Management. Réellement lancée la saison dernière, l'agence d'accompagnement de joueurs collabore déjà avec une quarantaine d'éléments dont la plupart évolue en centre de formation.

Otmane, qu’est-ce qui vous a poussé à raccrocher les crampons à 29 ans en CFA, et, dans la foulée, à monter 4 The Player Management ?

J’ai eu des petits soucis avec Eric Guichard, mon dernier coach à Chasselay. Tout se passait bien avec le président mais j’ai préféré résilier pour éviter de m’enfoncer là-bas. Je suis retourné à Marseille, d’où je suis originaire, et j’ai reçu quelques propositions comme Martigues (N2) et Cannes (N3) pour continuer. Après l’arrivée de mon deuxième enfant, je voulais rester dans le foot tout en préparant l’avenir. J’ai quelques diplômes pour coacher mais je n’ai pas la patience qu’il faut (rires). Je me suis associé à Jody Viviani (ex gardien de l’ASSE) et à un agent qui possède la licence d’agent pour exercer en France. C’est comme ça qu’on a fondé 4 The Player Management.

Combien de joueurs représentez-vous ?  Comment fonctionne la structure ?

Nous accompagnons une quarantaine de joueurs en France, dont certains évoluent dans les meilleurs centres de formation (Rennes, Monaco, Nice, Lens, Lille, etc). Jody est le président le la société, il est en échange permanent avec les clubs et s’occupe des négociations. Je l’appuie dans ce domaine même si je m’occupe plutôt de la partie jeune. Notre agent FFF s’occupe des contrats.

4 The Player Management a récemment conclu la signature de Boubacar Fall à Saint-Etienne.

C’est le troisième gardien de l’équipe A du Sénégal et notre premier joueur à fort potentiel qui signe pro. D’autres ne vont pas tarder à arriver par rapport aux discussions qu’on a avec les clubs. On a une passerelle avec le Sénégal, c’est comme ça que l’on a récupéré Boubacar Fall. Il arrive par la petite porte avec l’objectif d’aller chercher la place de numéro un dans quelques temps.

En quoi le Sénégal est-il un vivier intéressant à explorer ?

Il l’est pour nous et pour les clubs car ce sont des joueurs qui sont opérationnels et performants tout de suite. La plupart joue déjà en première division sénégalaise et quand ils arrivent en France, ils ont les crocs. Aussi, les frais de formation sont beaucoup moins élevés.

Comment allez-vous essayer de vous différencier de la rude concurrence dans le métier ?

Notre force à nous, selon moi, est qu’on est trois anciens joueurs de football. On ne vient pas d’un milieu scolaire, on n’a pas été pistonnés et on n’a pas de papa qui ont été coach. Notre priorité c’est le joueur. Si on regardait d’abord l’aspect pécunier et la commission, Boubacar Fall signait à Genk ou à Strasbourg. En tant qu’anciens du ballon, on peut se démarquer parce qu’on sait ce que nos joueurs ont dans la tête. On amène de la simplicité et de la disponibilité, ce qui n’est pas le lot de tout le monde dans le métier.

Réfléchissez-vous déjà à agrandir la structure ?

Pour l’instant on est trois, chacun apporte sa pierre à l’édifice. Nos caractères matchent bien. Après, on travaille avec plusieurs collaborateurs sur toute la France. Comme j’ai pas mal bougé (Angers, Marseille, Italie, Mérignac, Le Pontet), j’ai pas mal de vision chez les jeunes. On est jeunes, on travaille dans la convivialité, sans se prendre la tête mais en ayant faim. En plus de l’accompagnement, on fait de la recherche de sponsors, du placement de joueurs, en post formation aussi. On a quand même un grand éventail d’actions mais on n’est pas fermés à l’idée d’agrandir.

Quels sont vos objectifs pour la suite ?

Continuer à bosser sérieusement et humainement, fidéliser nos joueurs. Et aider ceux qui nous font confiance à faire une belle carrière sur la durée à nos côtés.

 

Recueillis par Thomas Gucciardi

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟