Revue de presse

Thiago Silva en veut à Leonardo et évoque l’intérêt de Juninho

28/09/2020 à 16:42

Dans un entretien accordé à France Football, Thiago Silva est revenu sur son départ du PSG et l'intérêt de l'OL via son compatriote Juninho.

Nommé capitaine de Chelsea pour sa première titularisation en Premier League à West Bromwich (3-3), Thiago Silva a connu une entrée en matière difficile samedi après-midi. Le défenseur brésilien étant même fautif sur le deuxième but encaissé par son équipe, qui a finalement su remonter trois buts en seconde période. Avant ce match, l’ancien capitaine du PSG a livré ses vérités dans France Football, et notamment ses échanges avec Leonardo qui l’ont poussé à quitter la Capitale malgré une proposition de prolongation de dernière minute. «C’est une situation qui m’a énervé. La manière dont cela a été conduit ne m’a vraiment pas plu. Même s’il y avait le confinement, les choses auraient dû se faire différemment. J’étais au Brésil, en quarantaine, quand Leonardo m’a appelé pour me dire qu’à cause de la pandémie et des difficultés… (Il s’interrompt.) Non, d’abord, il m’a demandé si j’étais OK pour continuer deux mois de plus afin de disputer un éventuel Final 8. Je lui ai dit que oui. Mais il m’a répondu que le club n’irait pas au-delà de ces deux mois. Ce serait deux mois et rien d’autre. Ça aurait dû se faire différemment.»

L’intérêt de Juninho à son égard l’a rendu « très fier »

Auteur d’un Final 8 de haute volée, qui a poussé le PSG à revoir son offre, Thiago Silva a opté pour un challenge et un club qui le désirait vraiment, Chelsea, où il s’est engagé un an (+ un an en option). Si les Blues l’ont convaincu de relever un premier défi en Premier League, l’OL a bien tenté sa chance comme le révèle l’ex-Milanais. «C’est seulement après la finale (de C1 face au Bayern, le 23 août, 0-1) que mon agent (Paulo Tonietto) m’a parlé des clubs intéressés et qu’il m’a dit que Juninho rêvait de me faire venir. Ça me rend très fier de savoir qu’il a pensé à moi, qu’il me voulait dans un rôle de leader. Ça prouve que mon travail au PSG a été reconnu. Je crois aussi avoir démontré lors du Final 8 que je pouvais encore être très performant.»

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟