Top 10Joueurs

Le Top 10 des joueurs passés par le tournoi de Montaigu

17/04/2019 à 17:15

Mbappé, Anelka, Ben Arfa, Nasri, Benzema, Henry, Deschamps, Martial, Pogba, Umtiti, Nedved, Costacurta, Mascherano, Cristiano Ronaldo... Depuis sa création en 1973, le Mondial de Montaigu a vu jouer sur ses pelouses les plus grands noms du football. Tous passés à l'âge de 15 ou 16 ans par le tournoi vendéen, ils ont ensuite construit une grande carrière jusqu'à devenir des légendes du ballon rond. Le coup d'envoi de l'édition 2019 a été donné hier et de nouvelles stars sont à nouveau pressenties ! Retrouvez le top 10 de ces joueurs passés par le tournoi de Montaigu !

Le top 10 de la rédaction

1- Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo porte le numéro 11 – Tournoi de Montaigu 2001

On ne le présente plus. CR7, détenteur de cinq Ballons d’or aujourd’hui, est passé par le Tournoi de Montaigu avec le Portugal en 2001. Plus que d’y passer, il a même été élu meilleur joueur du tournoi malgré une quatrième place au challenge des nations. A cette époque, on l’identifiait par son nom de famille : Dos Santos Aveiro. Lors de cette compétition en Vendée, les journalistes présents avaient déjà repéré ses « dribbles chaloupés » et son style très démonstratif. Le génie portugais n’avait que 16 ans mais Michel Allemand, le directeur du tournoi, se rappelle juste d’un « joueur sur le côté qui allait très vite ». Damien Comolli, qui était recruteur pour Arsenal, était sur place, à Montaigu. C’était la première fois qu’il le voyait et Ronaldo lui avait tout de suite tapé dans l’œil : « Il jouait contre le Japon et je me suis dis, « Qui est-ce ? ». À la mi-temps, j’ai appelé mon contact au Portugal pour lui dire que j’avais vu un phénomène. Je n’avais plus vu ça depuis Thierry Henry » avait-t-il déclaré dans L’Equipe. Et ce n’est pas le seul club qui va craquer sur l’actuel joueur de la Juventus lors de ce tournoi des Minimes. Liverpool le repère aussi lors du mondial de Montaigu, mais le club le trouve trop jeune. En 2003, Cristiano Ronaldo quitte le Sporting Portugal pour Manchester United (15 millions d’euros) mais le tournoi de Montaigu aurait pu l’amener chez l’ennemi londonien ou mancunien. Comme quoi, le destin…

2- Kylian Mbappé

Tout en bas à droite, Kylian Mbappé avec les U16 de l’AS Monaco – Tournoi de Montaigu 2014

« Il est venu avec Monaco et c’est vrai qu’on a vu que c’était un bon joueur. Mais, comme Cristiano Ronaldo qui est venu en 2001, de là à penser que ce sont des joueurs qui allaient éclater, non. Parce que des fois, au tournoi, dans certaines équipes, on voit de très très bons joueurs qui ne font pas de carrière du tout. C’est après qu’on les découvre, ce sont certains facteurs qui font qu’ils réussissent et tant mieux pour eux » raconte Michel Allemand, le directeur du tournoi de Montaigu. En effet, en 2014, le jeune prodige français était de la partie avec l’AS Monaco en Vendée. A l’époque, Kylian ne fait pas partie des meilleurs buteurs du tournoi, il n’en marque même aucun. C’est Hugo Coldefy du Stade Rennais qui termine soulier d’or de la compétition avec quatre buts au compteur. Mais le Mondial de Montaigu marquera quand même l’actuelle star du PSG puisqu’il signera son premier autographe lors de ce tournoi alors qu’il n’est encore qu’un inconnu. Un bon entraînement quand on sait ce qui l’attendra plus tard…

3- Pavel Nedved

Pavel Nedved avec le Dukla Prague en 1991/92, 3 ans après Montaigu (Source : footballmemories.net)

Avant Cristiano Ronaldo, il est le premier Ballon d’or (2003) à fouler les pelouses montacutaines. Pavel Nedved, qui sera surnommé plus tard « la furie tchèque » participe au tournoi en 1988 avec la Tchécoslovaquie. Ramon Ramirez, qui sera considéré plus tard comme un des meilleurs milieux de terrain de l’histoire du Mexique et Antoine Sibierski, joueur passé par Newcastle, Manchester City, le RC Lens, le FC Nantes, l’AJ Auxerre et le LOSC, participaient également à cette édition du tournoi avec le jeune Pavel.

4- Thierry Henry

Thierry Henry est placé en haut, 3e en partant de la gauche – Tournoi de Montaigu 1993

Quelques-uns des héros de France 98 ont joué au Mondial de Montaigu. Parmi eux, Marcel Desailly en 1982, Didier Deschamps en 1984, Christophe Dugarry en 1986 et… Thierry Henry en 1993 avec l’Équipe de France. Les Bleus terminent 5e lors de cette édition.  Cette même année, Thierry Henry intègre l’Équipe de France U16 et sa carrière démarre. En juillet 1993, le jeune buteur français quitte définitivement la Région parisienne pour découvrir la Principauté monégasque. Avec les moins de 17 ans de l’ASM, il s’épanouit pleinement. Une année et 42 buts plus tard, Henry se fait remarquer par Arsène Wenger, l’entraîneur de l’équipe professionnelle. Le reste de sa carrière est connue… Thierry Henry régalera à Monaco, à la Juventus, à Arsenal, à Barcelone et deviendra champion du Monde et champion d’Europe avec les Bleus. De quoi affirmer que le Mondial de Montaigu est un véritable tournoi formateur aux joutes internationales… Aujourd’hui, Michel Allemand, directeur du tournoi vendéen, classe même l’ancien gunner dans le top 10 des joueurs qui l’ont le plus marqué au tournoi.

5- Andrea Pirlo

Andrea Pirlo est placé en bas, en 2e position en partant de la droite – Tournoi Montaigu 1994

Andrea Pirlo, passé par la Vendée en 1994, est devenu champion du monde en 2006 avec l’Italie. Le « Métronome » termine troisième du tournoi de Montaigu avec la sélection italienne, derrière le Portugal et le grand vainqueur, le Cameroun. A cette époque, le chef-d’orchestre italien intègre pour la première fois la sélection nationale en moins de 15 ans. Il connaît aussi son premier match en Série A lors de la saison 94/95 avec Brescia. Inter Milan, AC Milan, Juventus… la carrière de « l’Architecte » ne se raconte plus. Devenu une légende pour sa vision du jeu et sa précision chirurgicale dans les passes, Andrea Pirlo a marqué l’histoire du football professionnel mais plusieurs années auparavant, au tournoi de Montaigu, il éblouissait déjà les nombreux observateurs.

6- Karim Benzema

L’actuel attaquant du Real Madrid n’a plus rien à prouver à personne aujourd’hui. La Ligue des Champions et plusieurs trophées à son actif, Karim Benzema est également passé par la Vendée avec son club de l’Olympique Lyonnais. Lors de l’édition 2004, il remporte le tournoi avec son équipe en inscrivant quatre buts en cinq rencontres ! Durant la compétition, il séduit René Girard, sélectionneur de l’Équipe de France, qui va appeler Philippe Bergeroo, entraîneur de l’Équipe de France U17 pour lui parler du jeune Karim. Philippe Bergeroo va alors prendre contact avec Benzema pour lui proposer de participer à un stage dans le Médoc. De nombreux observateurs l’avaient prédit au moment du Mondial de Montaigu, une grande carrière l’attendait et personne ne s’est trompé sur celui que beaucoup ont longtemps considéré comme le meilleur attaquant du monde.

7- Didier Deschamps

Didier Deschamps, au centre assis devant, à son époque nantaise en 1985 (Crédit photo : DR)

Qui aurait pensé que le chemin vers le toit du monde passerait par le tournoi de Montaigu ? C’est pourtant le parcours de Didier Deschamps, joueur et participant de l’évènement lors de l’édition 1984 avec l’équipe de France. Quand il était au tournoi en tant que jeune joueur, Alain Giresse était venu donner le coup d’envoi. Deschamps, 51 ans aujourd’hui et déjà capitaine des Minimes à l’époque, avait appelé le sélectionneur « Monsieur ». Giresse lui avait alors répondu « Il n’y a pas de monsieur dans le football ». À la suite du titre mondial en 1998, après avoir laissé passer un petit peu de temps, Giresse lui avait envoyé un message : « Finalement, je me suis trompé, tu en es un de monsieur ».

8- Thomas Müller

Thomas Müller placé en haut, tout à gauche – Tournoi Montaigu 2005

Quand on parle de stars passées par le tournoi vendéen, il est difficile de ne pas mentionner le nom de Thomas Muller. A 30 ans bientôt, un des joueurs les plus « old school » de la sélection nationale allemande a lui aussi fait ses gammes lors de l’édition 2005 ! C’est notamment à cette période qu’il devient un leader technique de la nation allemande, malgré un style atypique et le sentiment d’être parfois un joueur incompris par ses pairs ou entraîneurs… Une bonne préparation à la victoire en Coupe du Monde dix ans plus tard !

9- Paul Pogba

Qui pensait il y a dix ans de cela que Paul Pogba serait un des transferts les plus chers de l’histoire du football ? Le fantasque milieu de terrain de Manchester United, aujourd’hui âgé de 26 ans, a pourtant fait ses premières apparitions en Équipe de France au travers de ce tournoi international en 2009. Des qualités techniques, athlétiques que certains recruteurs avaient scrutées au peigne fin et qui lui ont valu le surnom de « Pogboom ». Ce n’est pas pour rien que Zlatan Ibrahimovic, son ancien coéquipier, pense qu’il a le potentiel pour être « le meilleur milieu de terrain au monde ».

10- Gheorghe Hagi

Gheorghe Hagi, légende de la sélection roumaine et surnommé le « Maradona des Carpates », est notamment connu pour des passages dans les clubs prestigieux espagnols, le Real Madrid et le FC Barcelone. Il aura également connu la Turquie avec Galatasaray, mais également quelques clubs roumains comme le Steaua Bucarest. Un passage à Montaigu en 1978 aura marqué l’organisation du tournoi pour celui qui sera finalement le joueur roumain de la fin des années 2000, se situant même dans le classement des 100 plus grands joueurs du 20eme siècle.

Les autres joueurs connus passés par le tournoi de Montaigu


Le top 10 de Michel Allemand (Directeur du tournoi de Montaigu)

1- Cristiano RONALDO
2- Didier DESCHAMPS
3- Roberto MANCINI
4- Kylian MBAPPE
5- Karim BENZEMA
6- Paul POGBA
7- Javier MASCHERANO
8- Thomas MULLER
9- Thierry HENRY
10- Carlos TEVEZ

ou encore… Georgio CHIELLINI, Marcel DESAILLY, Alessandro COSTACURTA, Théo WALCOTT, Blaise MATUIDI, Samuel UMTITI, Goeorghe HAGI et Pavel NEDVED.

Les infos sur le tournoi

Pour vous renseigner sur le tournoi de Montaigu, n’hésitez pas à vous rendre sur le site web de la compétition ainsi que sur la page Facebook et Twitter.