BilanN1

TOP 10 des révélations de ce début de saison en National (de 10 à 6)

08/01/2021 à 11:25

Ce soir, dès 18h le championnat National reprend ses droits après trois semaines de trêve, Actufoot vous propose de découvrir les joueurs qui se sont révélés en ce début de saison.

Le Top 10 des révélations du championnat National est à découvrir en deux parties. Ce matin, le classement de la 10ème à la 6ème place et le Top 5 dans l’après-midi avant le premier match de la 17ème journée, dernière de la phase aller de N1. A noter, en plus des traditionnelles étoiles Actufoot, attribuées par le coach adverse, ce soir la rédaction lance les notes des joueurs des affiches du National. Retrouvez-les dès la fin des matchs (voir programme en fin d’article).

10 – Teddy Okou (22 ans, attaquant, US Boulogne CO)

Teddy Okou
Teddy Okou, attaquant de 22 ans, a récolté 4 étoiles Actufoot cette saison. (Photo : LOSC)

Le jeune attaquant de l’USBCO se distingue en ce début de saison. Il est le meilleur joueur étoilé du club de la Côte d’Opale avec Junior Senneville. S’il n’a trouvé le chemin des filets que lors de la dernière journée avant la trêve contre Cholet, le sprinter formé au Havre puis au LOSC a tout de même été plébiscité par les coachs du SC Lyon, du Stade Briochin, d’Orléans et de Cholet.

« Teddy, on est content de l’avoir. Nous avons fait le pari de prendre des jeunes joueurs à potentiel. Ils sont en phase d’apprentissage. Il faut être patient car le rendement est plus compliqué au niveau de la performance et de l’efficacité, ça prend du temps », a commenté Laurent Guyot en début de saison. Ses qualités athlétiques et d’élimination ont offert du spectacle malgré une entame de saison compliquée pour le 3ème du dernier championnat. Si Teddy Okou est plus efficace durant la seconde partie de saison, on pourrait rapidement le retrouver à l’étage supérieur, voire plus.

9 – Azzedine Ounahi (20 ans, milieu, US Avranches MSM)

Débarqué du RC Strasbourg Alsace où il n’a pas été retenu, Azzedine Ounahi a fait un début de saison intéressant. Le milieu de terrain a réussi à s’imposer comme un élément indispensable à Frédéric Reculeau. Il a pris part à 12 des 16 rencontres, sur les quatre autres, il ne figurait pas dans le groupe. « Le coach m’a vite fait confiance en plus, ça fait que je me sens vraiment bien, déclarait-il récemment sur FootNormand. À Strasbourg, j’évitais certains duels au corps-à-corps et les duels aériens, ici, j’ai déjà progressé dans ce domaine. » Auteur d’un but et d’une passe décisive, le milieu de terrain engagé pour deux saisons semble déjà faire l’unanimité en Normandie. Mais pas que. Il a aussi décroché quatre étoiles Actufoot. Les coachs du Red Star, de QRM, de Cholet (haut de tableau) et du promu, le Stade Briochin, l’ont plébiscité.

8 – Billal Brahimi (20 ans, attaquant, Le Mans FC, prêté par le Stade de Reims)

C’est l’une des belles révélations du groupe de Didier Ollé-Nicolle. Auteur de 6 buts et auréolé de 5 étoiles Actufoot, Billal Brahimi affiche de belles statistiques qui cachent des difficultés pour le relégué de Ligue 2. S’ils ne perdent pas beaucoup, les Manceaux peinent à décoller et ont partagé les points dix fois en seize matches cette saison. Néanmoins, grâce à leur succès lors de la dernière journée avant la trêve à Lyon (1-3), les Sarthois sont tout de même 8èmes au classement. Avant cette rencontre, ils n’avaient trouvé le chemin des filets qu’à 15 reprises, soit la 12ème attaque de National.

Didier Ollé-Nicolle : « Je le sens être parti très exactement sur la même lancée »

Capable de belles percussions, Billal Brahimi a fait un début de saison très prometteur. Il a fait tourné la tête à plusieurs défenseurs par sa vitesse et sa rapidité d’exécution. « Billal est venu pour découvrir et il s’est tout de suite imposé. Il a une grosse marge de progression. Après les papiers élogieux dans la presse, comme tous les jeunes joueurs, il a eu une période un peu plus compliqué à gérer, donc il a fallu l’aider et lui tirer un peu les oreilles pendant une petite période. En revanche, il a très très bien fini 2020 avec deux bons matchs à Orléans et surtout contre Lyon Duchère (2 buts). Je le sens être parti très exactement sur la même lancée depuis la reprise », confie son coach.

« C’est une bonne pioche, il faut qu’il apprenne à travailler un petit peu plus, à être constant et à bien entendre. Ce que j’apprécie en ce moment c’est qu’à un moment je pense qu’il n’entendait pas ça et là il entend. Il a beaucoup de choses à apprendre, à progresser, par contre il a vraiment quelque chose », nous concède Didier Ollé-Nicolle qui ne veut pas le dissocier des autres jeunes Logan Costa et Mathieu Goncalves. « Ces trois garçons nous font beaucoup de bien. A titre personnel, c’est vraiment du bonheur tous les matins d’entraîner des garçons de ce profil. »

7- Yoann Le Méhauté (25 ans, milieu, Stade Briochin)

Autre belle surprise de ce début de saison, le meneur de jeu Yoann Le Méhauté performe pour sa première saison en National (4 buts, 1 passe décisive, 5 étoiles Actufoot). Dylan Le Mée, suiveur averti des Briochins, a analysé ses performances de la saison, malgré plus de difficultés que l’an dernier en N2. « Il est dans les standards des bons joueurs du National à son poste. Il est notamment l’un des joueurs qui subit le plus de fautes de N1″, explique-t-il.

« La stat la plus parlante est le nombre de touches de balle dans la surface (1,52 par match contre 2,14 l’an dernier). Saint-Brieuc évolue avec un bloc bien plus bas et donc un Le Mehauté plus éloigné du but. Dans le cœur du jeu, même plus bas, il permet aux Griffons de créer le décalage par le dribble et la passe, de faire remonter le bloc par l’obtention de fautes ou sa conservation de balle. Et nul doute, qu’avec un positionnement plus haut, les stats suivraient », analyse le journaliste. Une deuxième partie de saison de Yoann Le Méhauté et du Stade Briochin qui s’annonce intéressante à suivre.

6- Yapo Kader N’Chobi (25 ans, attaquant, SO Cholet)

Lui aussi découvre le National, Kader N’Chobi, arrivé en provenance du FC Rouen (N2), affiche également une belle copie. Interrogé par nos soins courant octobre, son coach Stéphane Rossi ne tarissait pas d’éloges sur sa recrue : « Kader marque des buts aujourd’hui dans un rôle qui n’était pas forcément le sien la saison dernière mais dont on avait ciblé les qualités. Dans notre projet de jeu, c’était quelqu’un qui devait nous apporter de la percussion, de la vitesse et il remplit à merveille son rôle. En plus il est réaliste même si je pense qu’il peut encore s’améliorer sur ce point là car il a encore beaucoup de situations pendant les matchs et il peut faire encore plus et encore mieux. » Troisième co-meilleur buteur de N1 avec 7 buts, il a mis près d’un tiers des buts de son équipe. Là encore, ses qualités ont été louées par plusieurs coachs de National puisqu’il a reçu 5 étoiles en 16 journées.

Retrouvez le Top 5 des révélations de ce début de saison ci-dessous.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟