MercatoLigue 1

Trois pistes pour garder les buts de Montpellier !

16/07/2020 à 12:13

Trois gardiens de but Suisse ont été évoqués par le Montpellier Hérault SC afin de tenir les cages du club.

Trois gardiens suisses seraient sur les tablettes du club Montpelliérain. Selon l’équipe, le premier nom évoqué pour substanter aux besoins de l’effectif serait celui de Jonas Omlin (26 ans). Le portier du FC Bâle est donc la priorité des bâtisseurs de La Paillade.

Un transfert plus compliqué que prévu

Dôté d’un bon mètre 90, il reste une piste absolue étant donné son accessibilité. Les Bâlois ne seront pas taciturnes en terme de prix puisqu’ils demanderont quelques 5 millions. Cependant, il y a d’autres aspects où le bât blesse. Le gardien dirige son regard vers la Bundesliga, il reste en cours de réflexion, tout en gardant un œil pugnace sur ce qui se fait de mieux dans le championnat Allemand. Il est également engagé avec son club en Europa League. Le timing de sa possible arrivée est très dur à pressentir. Il pourrait ne pas arriver à temps pour le début des hostilités en Ligue 1 (MHSC contre OL le 23 Août).

D’autres pistes sont prévues

En réalité, ils ne sont pas seulement trois à intéresser le club palladin, mais bien cinq. Le premier que l’on vient de présenter est la figure de proue du projet de recrutement dans les buts, mais, deux noms suisses et deux français viennent se heurter aux ambitions de l’enseigne montpelliéraine. David von Ballmoos (25 ans) évoluant aux Young Boys de Berne, Jérémy Frick (27 ans) gardien du Servette Genève. Les deux portiers français évoqués sont au coeur de la tempête. Stéphane Ruffier (33 ans), mis à pied par les dirigeants verts de Saint-Étienne et Benoît Costil (33 ans), lassé par la situation équivoque des Girondins de Bordeaux.