L1RC Lens

Les ultras du RC Lens absents pour la reprise de la Ligue 1

18/08/2020 à 9:44

Pour la première fois en 26 ans, les Red Tigers ont pris la décision de ne pas soutenir leur club lors de la reprise. Ils dénoncent les conditions d'accueil édictées par le Gouvernement et les instances dirigeantes du football français.

« Partout, toujours », mais pas cette fois-ci pour la reprise de la Ligue 1. Pour la première fois depuis leur création en 1994, les Red Tigers, groupe de supporters du RC Lens, ont pris « la terrible et difficile décision de ne pas reprendre [leurs] activités supportéristes au sein de la tribune Tony-Marek, mais aussi dans les parcages visiteurs. » Cette décision, « difficile à prendre, mais aussi difficile à comprendre », a été prise pour diverses raisons : la jauge de 5000 spectateurs dans le stade, les mesures imposées, notamment le port du masque, la distanciation physique et l’obligation de rester assis, ainsi que la fermeture de la tribune Marek.

Impossible d’édicter des critères de sélection

Conscients de la situation et des mesures imposées, les Red Tigers assurent que « dans ces conditions, il n’est pas possible de continuer [leur] activité de groupe de supporters ». Face à l’OGC Nice à l’Allianz Riviera, le 23 août à 17h00 (le club niçois a néanmoins décidé d’établir un huis clos pour son premier match de la saison), et le week-end suivant pour la réception du Paris Saint-Germain au stade Bollaert-Delelis, les matches se disputeront sans ultras lensois.  Ils jugent « inconcevable » d’édicter des critères de sélection, permettant de déterminer quels supporters assisteront aux rencontres des Sang et Or, alors que la barre des 20 000 abonnés au stade a d’ores et déjà été dépassée.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟