InterviewCarnoux FC

Bekka Benmana : « Au Carnoux FC, il y a une vraie fraternité entre éducateurs ! »

11/05/2021 à 14:25

Bekka Benmana, qui sera le coach d'une équipe de U12 du Carnoux FC la saison proochaine, se présente et évoque les valeurs de son club.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Bekka Benmana. Cette année, j’étais le coach des U11 2 du club du Carnoux FC.  Je suis un passionné de football et j’ai été gardien de but dans ma jeunesse. Aujourd’hui, je suis titulaire de CFF1 avec une expérience de 12 ans de coaching avec les équipes de jeunes.

Depuis combien de temps êtes-vous au Carnoux FC ?

Je suis au club depuis une année. J’ai rejoint l’équipe d’éducateurs grâce à mon ami Elhadi, responsable technique des jeunes. J’ai tout de suite senti une confiance et un échange positif dans une structure de club cohérente.

Pour vous, quels sont les valeurs de votre club ?

Tout d’abord, des valeurs humaines. J’ai retrouvé au CFC, une vraie fraternité entre éducateurs et de la bienveillance de la part des responsables. On sent vraiment qu’il y a un objectif commun et chacun de nous est un élément important. Sportivement, j’ai trouvé un club structurellement cohérent ou chacun a un rôle. Au CFC vous êtes pris au sérieux, quelque soit le niveau de votre équipe. On a une réunion technique chaque mois où le responsable technique nous présente les séances à mettre en place et l’identité de jeu que notre équipe doit avoir.

La saison prochaine, l’objectif principal sera de retrouver du plaisirBekka Benmana

La saison prochaine, quels seront vos objectifs avec votre équipe ?

L’objectif principal après une année comme celle-ci est de retrouver du plaisir à être ensemble et à progresser ensemble. L’année prochaine, je vais suivre ma génération en U12 . Ce qui est bien, c’est que le club a déjà positionné presque tous les éducateurs ce qui nous laisse le temps de bien bosser et garder le lien avec nos joueurs.

Justement, après une saison comme celle-ci, complètement gâchée par la pandémie, êtes-vous impatient de reprendre et de retrouver les terrains ?

Un peu c’est sûr, mais sincèrement le plus important est de retrouver un rythme normal et une organisation cohérente.

Un dernier mot ?

Avant de finir, je voulais remercier le club, son président Salah et son directeur sportif Fabrice pour leur confiance. Cette confiance qui me permet de progresser et essayer de grandir avec le club. Merci aussi à mes collègues de leur empathie et leur accueil et surtout à Manu le top du top !