Ligue 1 / J32

L’OM et Montpellier rejouent la fièvre du samedi soir à la Mosson (3-3)

10/04/2021 à 23:03

Montpelliérains et Marseillais ont assuré le show ce soir. Au terme d'un match fou, les deux équipes se sont neutralisées (3-3) et occupent toujours les 6èmes et 7èmes places du classement.

Le derby sudiste de la 32ème journée de Ligue 1 a tenu toutes ses promesses en terme de rebondissements. Les Héraultais ouvraient le score après seulement 27 secondes de jeu grâce à Andy Delort bien lancé par Jordan Ferri dans le dos d’une défense marseillaise qui n’était pas encore sortie du vestiaire. Le but le plus rapide en Ligue 1 depuis 4 ans !

L’OM reprend l’avantage avant la pause

Il fallait attendre la fin de la première mi-temps pour voir le score bouger, dans un premier temps avec l’égalisation d’Arkadiusz Milik, qui signe déjà son 4ème but en Ligue 1 cette saison sur un très bel enchaînement petit pont-frappe du gauche (43′). Dans les arrêts de jeu, c’est le jeune milieu Pape Gueye, très bon ce soir, qui permettait à l’OL de prendre les devants (45+2′) à la conclusion d’une belle action collective.

Amorphes, les hommes de Jorge Sampaoli se faisaient à nouveau cueillir dès l’entame du second acte, encore sur une ouverture de Ferri, cette fois-ci pour Gaëtan Laborde (47′). A l’heure de jeu, nouveau coup de théâtre avec l’expulsion de Duje Caleta-Car, coupable d’une faute grossière sur Junior Sambia, lancé le long de la touche, côté droit. En infériorité numérique, les Marseillais réussissent pourtant à reprendre l’avantage grâce au premier but en Ligue 1 de Lucas Perrin, à la réception d’un coup franc excentré de Florian Thauvin.

Laborde égalise au bout de la folie

L’OM croit alors tenir sa première victoire à l’extérieur depuis près de 4 mois. Mandanda joue les anges gardiens en réalisant un arrêt miraculeux devant Congré à bout portant sur un corner de Savanier. Mais les Olympiens finissent par céder au bout du temps additionnel sur une sublime tête plongeante de l’inévitable Laborde qui arrache l’égalisation montpelliéraine (3-3, 90+3′).