Coupe de France Finale

Monaco corrige le GFA74 et rejoint la finale de la Coupe de France

13/05/2021 à 22:57

Après avoir été mené au score, Monaco renverse la vapeur contre Rumilly Vallières et s'impose sur le score de 1-5 et obtient le dernier billet pour la finale de la Coupe de France.

Monaco s’est fait peur ! Pendant 27 minutes, on a cru l’exploit. En ce début de match, Rumilly Vallières laisse le ballon à son adversaire et essaie de profiter des moindres erreurs de l’ASM pour procéder en contre. Dés la 20é, la magie de la Coupe de France opère. Le petit Poucet de la compétition profite de la faille de l’ogre monégasque. Djibril Sidibé, sous pression renvoie son ballon dans les pieds du pensionnaire de N2. Joris Cottin sert parfaitement Alexi Peuget. Après un superbe contrôle et grâce à un boulet de canon, le milieu de terrain surprend Radoslaw Majecki et permet à son équipe de mener au score.

Monaco sans pitié

Mais l’espoir aura été de courte durée. Les hommes de Niko Kovac font parler leur armada offensif. Monaco multiplie les assauts et ses efforts sont récompensés à la 27é. Fodé Ballo-Touré adresse un centre dans la surface adverse, Arthur Bozon veut dégager ce ballon de la tête, mais celui-ci se trompe dans son geste et marque malheureusement contre son camp. Scénario cruel ! Encore sous le choc, les hommes de Fatsah Amghar concèdent le deuxième but, cinq minutes plus tard. Cesc Fabregas dépose un amour de corner sur la tête d’Aurélien Tchouameni, l’international espoirs crucifie à bout pourtant Dan Delaunay. Le club de la principauté ne se relâche pas en début de seconde mi-temps et inscrit à la 55é le but du chaos. Suite à un pressing haut, les blanc et rouge se retrouvent à 3 contre 1. Wissam Ben Yedder reçoit le ballon et d’un piqué astucieux, l’attaquant met fin à tout suspense dans ce match. Cesc Fabregas sur coup-franc et Aleksandr Golovin en contre, inscrivent le quatrième et cinquième but de cette demi-finale. Grâce à ce succès 1-5, l’AS Monaco rejoint le PSG en finale de Coupe de France. Rendez-vous, mercredi 19 au Stade de France.

Crédit photo : Icon Sport