Analyse

Le retour du public dans les stades de football compromis

11/05/2021 à 15:33

A partir du 19 mai, les supporters pourront en théorie faire leur retour dans les tribunes selon les jauges définies par l'Exécutif. En pratique, cela s'annonce beaucoup plus compliqué.

1000 personnes en extérieur, 800 en intérieur. Ce sont les jauges fixées à partir du mercredi 19 mai pour le retour du public dans les stades par Emmanuel Macron il y a une dizaine de jours dans sa présentation des quatre étapes du déconfinement. Si ces seuils permettent en théorie un retour des supporters dans les tribunes, en pratique cela s’annonce en revanche plus compliqué. En effet, le couvre feu va certes passer à 21h mais les horaires des rencontres ne devraient pas pouvoir être modifiés en raison des diffuseurs TV. Par exemple, la finale de la Coupe de France est programmée mercredi 19 mai à 21h15. Elle se jouera donc à huis clos au Stade de France. Idem pour la 38ème et dernière journée de la Ligue 1, la LFP n’a pas pu avancer les rencontres, toutes prévues en même temps à 21h.

La FFF, et en particulier Noël Le Graët, a tenté d’obtenir des dérogations au couvre feu mais les autorités semblent être restées de marbre selon RMC Sport. De peur de créer un précédent pour d’autres secteurs… La seule consolation pour les supporters est qu’ils vont pouvoir aller encourager leur équipe aux abords des stades en cette fin de saison. Toutefois, la distanciation physique et les gestes barrières devront être respectés au risque d’écoper d’une amende de 135 euros. La fin de saison approchant, il faudra très certainement attendre la suivante, en août, pour retrouver des spectateurs dans les travées des stades. Et il pourrait cette fois ne plus y avoir de limite de nombre (sous réserve de l’évolution sanitaire).

A lire aussi : Les enfants pourront rejouer au football avec contacts dès le 19 mai

Le retour du public pour les matchs des Bleus avant l’Euro avec une dérogation ?

Symbole du football français et de la nation sur la scène internationale, l’Equipe de France doit disputer deux matchs amicaux avant le début de l’Euro. Le premier se disputera à Nice contre le Pays de Galles le mercredi 2 juin à 21h05 ; le second, le mardi 8 juin à 21h10 au Stade de France contre la Bulgarie. Mais ces deux affiches devraient elles aussi subir le même sort sauf si la FFF arrive à faire infléchir les autorités. Pour rappel, le couvre feu passera à 23h à partir du 9 juin et les jauges à 5000 dans les établissements sportifs. Mais le début de cette troisième étape du déconfinement n’interviendra qu’au lendemain du second match de préparation du championnat d’Europe. Suffisant pour permettre à Noël Le Graët de faire changer d’avis Emmanuel Macron et le Gouvernement ? Rien n’est moins sûr…

Par Geoffrey Leplang

Photo : Icon Sport

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟