Mercato R1

Andrea Damiani (Vénissieux FC) : « Une grosse fierté ! »

27/05/2020 à 12:50

Le FC Vénissieux voulait retrouver l'élite régionale depuis plusieurs années et c'est enfin chose faite. Andrea Damiani, arrivé l'été dernier de Limonest, revient sur cette accession qu'il juge justifiée et évoque les ambitions de son équipe pour l'exercice 2020/2021 à venir.

Andrea, vous atteignez l’objectif de montée tant voulu par Vénissieux dès votre première saison. On imagine que c’est une très grande satisfaction…

Oui, c’est une grosse satisfaction et une grosse fierté. On est heureux d’avoir accompli cette objectif. On monte au titre de meilleur deuxième mais je pense que notre accession est justifiée.

Avez-vous eu peur à un moment donner d’être battu au critère de fair-play ?

Honnêtement on savait qu’on était derrière Seyssinet au classement du fair-play. J’ai regardé tout de suite les règlements lorsque la FFF a arrêté les championnats et il y avait un peu de peur, un sentiment de frustration qui existait au début. Cela aurait été rageant de ne pas monter à cause de ça. Après, lorsqu’on a entendu parler de la création d’une troisième poule, on espérait un dénouement positif même si on était dans l’attente jusqu’à hier. Ce qu’on savait, c’est qu’on était largement le meilleur deuxième.

Que vous inspire ces poules de 12 en R1 justement, qui ont de bonnes chances de vous emmener visiter l’Auvergne ?

Pour nous, le format à 12 ne va changer grand chose puisqu’on évoluait comme ça en R2. Après j’entends que le niveau de la R1 va baisser mais je ne pas sûr de ça. Quand on voit les équipes qui montent avec nous comme le FC Lyon ou Misérieux-Trévoux on sait que le niveau va être relevé. Il ne faut pas oublier les équipes venant d’Auvergne et les quatre descentes de N3. Se déplacer en Auvergne ? Je n’y verrai que du positif, ça peut être sympa de rencontrer d’autres équipes. Dans tous les cas, il va falloir s’accrocher.

N’est-ce finalement pas la bonne année pour se mêler au haut de tableau en R1 ?

On va viser le maintien dans un premier temps. Bien sûr j’ai entièrement confiance en mon groupe et en ses capacités. On verra si on a les moyens de jouer le haut de tableau, les trouble-fête. Mais la priorité restera le maintien.

Le recrutement a débuté hier dans le sens des arrivées. Conservez-vous l’intégralité de votre groupe ? D’autres renforts sont-ils attendus ?

On enregistre des départs. Youssef Azizi a signé à Bron, Sylvère Paillot arrête pour raisons professionnelles. Deux joueurs de l’équipe une qui n’ont pas eu beaucoup de temps de jeu vont descendre dans le groupe de la 2. Deux jeunes joueurs U18 vont monter avec nous. Farid Talhaoui devrait aussi arrêter. Concernant le recrutement, normalement il n’y aura pas d’autres arrivées mais si on estime qu’il y a une belle opportunité, on avisera. Il ne faut pas oublier qu’on aura les retours de Karim Fettache, victime des ligaments croisés cette année et de Khaled Kharroubi. On n’a vraiment pas envie de tout chambouler, il y a une très bonne entente dans le groupe. Les grandes manœuvres, c’était l’été dernier. Le club a décidé de miser davantage sur la stabilité tout en intégrant des jeunes. Une dizaine de joueurs U20 vont aussi monter avec le groupe R3. On a un gros vivier, il faut en profiter.

Un dernier mot ?

Je souhaite remercier et féliciter mes joueurs ainsi que mon staff pour la saison accomplie. J’ai aussi une pensée pour Nordine Kari pour la confiance placée en moi l’année dernière. Merci à tous !

 

 

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟