Etranger

L’ex-san-priot Georges Mikautadze meilleur buteur et promu en D1 belge avec le RFC Seraing

11/05/2021 à 15:49

Le jeune attaquant prêté par le FC Metz dans son club satellite du RFC Seraing a réalisé une saison exceptionnelle en Belgique. Auteur de 22 buts en 23 matches, son doublé lors des barrages d'accession ce samedi contre Waslaand-Beveren a permis à son équipe de retoruver l'élite nationale.

Georges Mikautadze conclut sa saison en apothéose avec le RFC Seraing

Irrésistible. Tel est l’adjectif approprié pour décrire la saison de Georges Mikautadze avec le RFC Seraing. L’attaquant georgien de 20 ans a mis la Proximus League (D2 belge) à ses pieds en inscrivant pas moins de 22 buts en 23 matches. Auteur d’un quadruplé dès son premier match sous ses nouvelles couleurs en août dernier, le natif de Lyon recalé par l’OL et relancé par l’AS Saint-Priest a conservé son rythme de croisière sur l’ensemble de l’exercice. Pas surprenant de le voir convoqué par le sélectionneur géorgien Willy Sagnol le 16 mars dernier pour affronter la Suède, l’Espagne et la Grèce à l’occasion des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Une magnifique récompense pour le joueur qui venait alors de prolonger son contrat au FC Metz jusqu’en 2025.

3 buts en barrage

Pour couronner le tout, Mikautadze a offert la victoire à son équipe, seconde derrière l’Union Saint-Gilloise au terme de la saison, lors des barrages d’accession pour la Jupiler Pro League (D1 belge) face à Waslaand-Beveren. Buteur à l’aller (1-1), il a inscrit un doublé et délivré une passe décisive au retour ce samedi (5-2) pour permettre aux Serésiens de composter leur ticket pour l’élite nationale la saison prochaine, 25 ans après la dernière montée du club. « Je n’ai pas de mot pour décrire ce que je ressens, c’est exceptionnel. Je suis vraiment très, très heureux » a réagi le serial-buteur, que l’on rêve de voir en Ligue 1 avec les Grenats la saison prochaine.

En novembre dernier, Actufoot avait interrogé les premiers éducateurs de Georges Mikautadze pour mieux décrypter le phénomène. Un article à lire ici.

 

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟