Tidiam Gomis, ce lundi, lors de la signature du protocole d’accord avec le SM Caen
ES Bouafle-Flins AcademyFormation

Tidiam Gomis signe Caen!

30/10/2017 à 20:18

Ce lundi a été formalisé le départ de Tidiam Gomis, joueur de la Bouafle Academy au Stade Malherbe de Caen. Le jeune académicien poursuivra sa formation de footballeur pour les 5 prochaines années.

Décidément, à la Bouafle Academy, on assiste à un alignement parfait des planètes en ce moment. Les bonnes nouvelles succèdent aux bonnes nouvelles. En effet, Tidiam Gomis, joueur U12 de l’ES Bouafle-Flins Academy vient de signer un accord de principe avec le Stade Malherbe de Caen.Tidiam va rejoindre le centre de formation de Caen pour 5 ans.

D’autres signatures en perspectives

Suivi par plusieurs grands clubs professionnels, le jeune joueur, avec ses parents, a choisi le projet présenté pas le Stade Malherbe de Caen. A la fin de sa préformation à l’ESBF Academy, il intégrera le centre de formation caennais afin d’essayer de réaliser son rêve, devenir footballeur professionnel.
Le jeune Gomis fait partie de la première génération à avoir intégré l’Academy lors sa création en 2015. Il a énormément travaillé et c’est à juste titre qu’il est récompensé. Le chemin est encore long et les éducateurs de l’ESBF continueront à lui prodiguer des conseils importants pour la suite de son aventure. Quand on connait la qualité du travail et la rigueur de Biolo Méta, le responsable technique, nul doute que le « gamin » sera assez « blindé » avant son départ en Normandie. Quand on sait que N’Golo Kanté et Thomas Lemar, joueurs actuels de l’équipe de France de football sont issus de la formation « malherbiste », on ne peut que souhaiter le même avenir à Tidiam Gomis.

L’ESBF Academy devrait annoncer très prochainement d’autres signatures parmi ses jeunes joueurs. Encore une fois, force est de reconnaitre l’excellent travail de formation de la l’ESBF Academy. Ce travail est en train d’être reconnu au-delà des frontières yvelinoises et franciliennes. Aujourd’hui, Bouafle, ce petit village village d’à peine 2.000 habitants, est en train de devenir une place forte de la préformation française.