Quantcast
Interviews

18 août | 17h32

A. Bandini (ASM) : « La préparation la plus compliquée »

Ancien entraîneur de Fréjus Saint-Raphaël et du Red Star, Athos Bandini est à la tête de l’AS Maximoise depuis dix ans où il entraîne la R1. Originaire de Gassin, le technicien entame une nouvelle année dans l’effectif Maximois, après une saison dernière tronquée par la crise sanitaire.

R1 AS MAXIMOISE R1

Comment s’est passée votre préparation ?

Pas bonne du tout (rires). Entre les problèmes de Covid (le club a eu cinq cas) et les pépins musculaires à cause de la prépa, on a eu beaucoup de mal. Mais aussi à cause du terrain parce qu’il est fermé, il y a une nouvelle piste d’athlétisme. Aujourd’hui, on s’entraîne sur un très vieux synthétique et cela ne nous arrange absolument pas. Au niveau des articulations, on a eu de la casse et puis on a dû annuler des matches amicaux. C’est la préparation la plus compliquée que j’ai eu depuis que j’entraîne.

Avez-vous pu faire des matches amicaux ?

On a fait trois matches sur six de prévus. Luynes à domicile au Stade Gérard Rossi, le RC Grasse chez eux et on a terminé par le FC Rousset samedi dernier. On a changé 80 % de l’effectif parce qu’on a des joueurs qui ont signé en National.

Quelles sont vos ambitions cette année ?

Prendre un maximum de points au début, ce qui sera très très compliqué mais on va essayer d’être rigoureux. Si on arrive à passer le mois de septembre ou octobre, je pense que cela sera plus facile pour la suite. C’est dur de se situer par rapport aux autres équipes, on a eu la chance de tourner en Coupe de France (7e Tour) mais aujourd’hui c’est difficile de se juger. Le championnat de l’an dernier n’a pas eu lieu donc on ne sait pas comment cela va se passer. J’espère que tout va bien se dérouler.

Comment voyez-vous le match de ce week-end ?

Je ne comprends pas qu’aujourd’hui, les N3 commencent après nous alors qu’ils ont une poule à 17 avec le Gazélec. De plus, on est en pleine chaleur, il y a des gens qui travaillent et qui font la saison. Laisser les matches à 15h, je pense que c’est absurde pour la sécurité des joueurs. On ne voit pas beaucoup de rythme non plus. On a joué à 15h au Rousset pour préparer notre premier match officiel et on n’a pas vu grand-chose d’intéressant. J’ai pas mal d’absents, notamment six titulaires de l’an dernier donc je ne sais pas comment on va s’aligner ce week-end. On va aller à Berre pour faire un résultat.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :