Quantcast

Sponsorisé

Interviews

30 septembre | 17h30

A. Sbai : « Cette année est une année de transition pour nous »

Après cinq journées de championnat et pour leur deuxième saison au niveau national, les U17 de l'AC Pontet Vedène pointent à la 8ème place du classement. Pour Actufoot, le coach Aimad Sbai s'est confié sans langue de bois sur le début de saison de ses protégés, avec notamment un message fort à faire passer à ses homologues vauclusiens.

U17 NATIONAUX AC Le Pontet Vedène U17 Nat U17 NAT E AC Le Pontet Vedène AIMAD SBAI

Sponsorisé

Tout d'abord, peux-tu revenir sur votre dernier match (1-1) face à Muret ?

Ce match s’annonçait important pour nous car Muret sera un concurrent direct au maintien. Nous nous sommes déplacés dans des conditions difficiles, avec beaucoup de blessés et un voyage qui nous a beaucoup épuisé. On a été en difficulté tout au long du match et à différence de nous à domicile, Muret était poussé par énormément de spectateurs, cela leur a donné beaucoup d’énergie. On est mené à la 60ème minute sur une très belle attaque rapide des adversaires. On a pris énormément de risques dans notre organisation sur le dernier quart d’heure, on a frôlé le KO mais notre prise de risques nous récompense à la 95ème minute sur une combinaison extraordinaire entre Miloudi et Es Souidi. Ce résultat confirme notre bon début de saison avec cinq points sur neuf pris contre trois concurrents directs à l’extérieur. C’est de bonne augure pour la suite.

Votre début de saison à l'extérieur est satisfaisant, c'est en revanche plus compliqué à domicile...

Effectivement, les équipes que l'on a joué à domicile sont différentes de celle que l'on a joué à l’extérieur. À domicile, on a joué des équipes qui seront en première partie de tableau donc c'est forcément plus difficile. L’autre problème à domicile, c’est qu’il n'y a pas d’âme dans notre stade… On est parti sur un projet de prendre des joueurs vauclusiens pour créer une alchimie à la maison mais au final, il n'y a rien. Les gens viennent uniquement pour observer les adversaires… Il y a trop peu d’engouement pour le football, et c’est malheureusement le problème de notre département. Aujourd’hui, on devrait tous être derrière la R1 de Courthézon, la R1 Féminine d’Avignon. C’est uniquement avec cet état d’esprit que l'on pourra retrouver un niveau cohérent. Aujourd’hui, on est la vitrine du club et du district Grand Vaucluse, si demain on n'a plus de U17 Nationaux, combien de kilomètres vont devoir faire les joueurs pour aller jouer à un niveau similaire ? On ne s’en rend pas compte mais d’avoir des U17 Nationaux, cela permet de donner une image complètement positive des jeunes de notre district. J’espère que mon message fera comprendre que l'on a besoin d’un engouement et de soutien car sans cet âme là, on ne pourra pas être intraitable à la maison.

Le constat au départ, c’est que l'on avait très peu de joueurs au potentiel de jouer au niveau national

Aimad Sbai

Où vous situez-vous par rapport à votre préparation ? Comment s'est-elle passée ?

On a eu la chance de récupérer les joueurs au mois de mars dernier, cela nous a permis de rattraper un maximum de retard avec cette génération. Le constat au départ, c’est que l'on avait très peu de joueurs au potentiel de jouer au niveau national, on leur a donné de la confiance et du temps pour les faire travailler. Aujourd’hui, ils sont au niveau et ils font preuve de courage et de détermination pour engranger des points importants.

Votre objectif est le maintien, pensez-vous pouvoir l'atteindre rapidement ?

Honnêtement non. Il sera trop difficile pour atteindre un maintien rapidement... L’objectif principal, c’est que les joueurs progressent et apprennent de cet expérience pour se construire. Sur le plan collectif, on veut juste être en vie jusqu’à la dernière journée. Je pense que le championnat pour les équipes du bas de tableau se jouera jusqu’à la 26ème et dernière journée. C’est une année de transition pour nous. Dans le foot à 11 sur ces trois dernières années, honnêtement il n'y a que la génération 2004 qui a bien travaillé au club, on n'a pas bien travaillé sur les générations 2005 et 2006 durant les années précédentes… Donc c’est forcément difficile pour nous en U17 d’être ambitieux. Si on veut avoir des ambitions en U17 Nationaux, on doit avoir faire parti des meilleures équipe de la Ligue en U14 et en U15, cela nous éviterait d’être obligé de recruter une vingtaine de joueurs pour deux générations… Aujourd’hui, on doit réellement progresser dans ce domaine.

On doit énormément progresser sur le plan tactique et technique

Aimad Sbai

Sur quels axes votre groupe doit-il progresser pour espérer rivaliser dans ce championnat ?

On doit énormément progresser sur le plan tactique et technique. La plupart de notre groupe ont évolué dans des groupes qui ont finit en bas de tableau en R1 ou en milieu de tableau en R2… Donc on a forcément des lacunes dans ces deux axes de travail.

Pour finir, que peut-on vous souhaiter pour la suite de la saison ?

Beaucoup de plaisir et de la réussite car depuis le début de saison, elle n’est pas de notre côté.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :