Quantcast
News

24 août | 11h26

Akinola Akinleye recherche un club en N2/N3

S'il s'est retrouvé sans club la saison dernière à cause de l'épidémie de Covid, Akinola Akinleye (27 ans) compte bien retrouver un projet cet été. Le latéral droit passé Charlton (Angleterre), Alcorcon (Espagne) ou encore QRM parle de sa situation sur Actufoot.

MERCATO N2 Mercato N3 Akinola Akinleye

Akinola, comment vous êtes-vous retrouvé sans club ?

Je suis parti jouer en première division à Andorre (saison 2019-2020) et ça s'est plutôt bien passé pour moi. A la fin de saison, un club turc et un espagnol s'intéressaient à moi mais mon président, qui était aussi mon agent, ne m'a pas mis au courant de ces intérêts. Je l'ai su tard en fait, et ça n'a pas pu se faire.

Qu'avez-vous fait ensuite ?

Je suis rentré en France, en septembre. J'avais quelques pistes pour signer en N2 ou en N3 mais c'était compliqué parce qu'à partir d'octobre, les clubs ne jouaient plus le championnat et cet absence de matches a fait qu'ils ne m'ont pas pris. Les quelques opportunités à l'étranger qui m'ont été proposées dernièrement ne me tentaient pas, je ne peux pas partir pour n'importe quoi. Faire une année pleine en N2 pour rebondir serait top. Je pourrai aussi accepter un bon projet de N3 en France.

Avez-vous fait quelques tests depuis ?

Oui, je sors d'un essai de trois jours avec un club de N2 dans le sud. Il était positif, j'ai fait le boulot, mais ils ont préféré prendre un joueur de la région.

Quels sont vos points forts ?

Je suis un latéral puissant, physique et rapide. Ce sont mes principales qualités. Je suis également capable de jouer à gauche.

Sur votre CV, on note plusieurs expériences à l'étranger.

En effet, j'ai donc fait huit mois à Andorre. Avant ça, je suis parti très jeune en Angleterre du côté de Charlton, qui évoluait en Ligue One, puis à Alcorcon (Espagne) et Virton (U21) en Belgique où j'ai aussi côtoyé les pros. Aujourd'hui, je suis déterminé à retrouver un beau défi en France mais je ne ferme pas non plus la porte à l'étranger en cas de belle offre.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :