Dossiers

13 mars | 0h00

Alexis Claude-Maurice, l'envol prend du temps

À la veille du déplacement au FC Lorient, Actufoot fait un focus sur Alexis Claude-Maurice, un aiglon qui prend du temps à s'envoler.

11 min.
À la veille du déplacement de l'OGC Nice au Moustoir pour affronter le FC Lorient, Actufoot propose un focus sur Alexis Claude-Maurice, un Aiglon qui prend du temps à s'envoler depuis son arrivée de Bretagne en août 2019.Il va retrouver sa terre formatrice, ce week-end, mais pas avec les mêmes ambitions que lors de son départ. Arrivé en août 2019 sur la Côte d’Azur, le natif de Noisy le Grand était vu comme l’une des futures « pépites » du championnat de France après son titre de meilleur joueur de Ligue 2. Avec 14 buts en 35 matches pour les Merlus, ACM se dévoile au football français et laisse paraître un avenir assez radieux. Mais depuis son arrivée à Nice, il n’a pas encore franchi la marche suivante et ne se satisfait pas de ses statistiques dans l’élite. Mais Alexis se « remet toujours en question » et continue de travailler pour grandir et redevenir le joueur qu’il était à Lorient. Celui qui change le cours d’un match par un coup de génie ou bien une grosse différence.Claude-Maurice sous les couleurs du FC Lorient, son club formateur.Une première saison difficileSes entraîneurs successifs ont souvent pu apprécier l’aptitude de Claude-Maurice à éliminer un adversaire sur une prise de balle. Mais pour l’heure, les Niçois n’ont eu que par intermittence un aperçu de son talent. Des qualités qu’il reconnaît, mais qu’il n’arrivait pas à exprimer. « Je sais que j’ai des qualités. Mais j’avais beaucoup de mal à les montrer en match », expliquait-il dans les colonnes de Nice-Matin. En tout cas, sous Vieira lors de sa première saison, il ne peut pas dire que le coach ne comptait pas sur lui. Touché par quelques blessures, il a tout de même participé à 1633 minutes en Rouge et Noir. Pour un bilan très pauvre de 1 but et 1 passe décisive dans l’élite. « Alexis a la qualité technique pour être un leader sur le terrain. C’est un joueur important qui doit continuer à nous apporter et à progresser », disait Patrick Vieira en février 2020.Alexis Claude-Maurice reçoit des consignes de Patrick Vieira.Un leader sur le terrain qui ne trouvait pas vraiment sa place dans le système. Ailier, milieu central, gauche, droit et offensif, il a beaucoup navigué entre les postes, ce qui a dû rendre son rendement beaucoup moins important. Moins de repère, moins d’opportunité. Il était tout simplement piégé dans un système où il n’avait pas vraiment de poste attitré. Mais selon lui, ce n’est pas le système qui comptait, mais ce qu’il se passait dans sa tête. « Le déclic est tactique mais aussi mental. Vous pouvez jouer dans n’importe quel système. Ce qui compte, c’est ce qu’il se passe dans la tête », assurait-il pour Nice-Matin. Mais même s’il a vécu une première saison difficile, il fait lui-même son auto-critique. « L’année passée, je manquais de percussion, qui reste ma qualité première. Je n’arrivais pas à casser des lignes balle au pied, ça me frustrait énormément. Je suis plus dur avec moi-même que vous. J’étais le premier à trouver mes prestations pas convaincantes. C’est du passé désormais. »Le déclicUne première saison hachée par l’arrêt de la Ligue 1. Une deuxième saison sous l’ère Vieira et quelques pépins physiques viennent le priver d’un début de championnat. Touché par la Covid-19, puis par une élongation à la cuisse, il manquera 4 rencontres. Mais le départ de Patrick Vieira venait encore une fois tout remettre en question. Ça l’a finalement remis sur de bons rails. Après le 3-5-2, le retour au 4-3-3 instauré par Adrian Ursea l’a fixé dans l’axe. Et c’est dans ce rôle de meneur de jeu qu’on le sent mieux. Un fait qu’il confirme. « J’ai connu tous les postes offensifs et c’est vrai que j’ai une préférence pour l’axe. C’est dans l’axe que je me sens le plus libre, que je vois le plus d’espaces. Je suis au centre du jeu, ça me plaît. » 📝 Formé chez les Merlus, Alexis Claude-Maurice est au centre du jeu des Aiglons depuis quelques semaines.Avant son retour au Moustoir, le n°10 du Gym a pris la parole. #FCLOGCN— OGC Nice (@ogcnice) March 11, 2021En réalité, on remarque un changement d’attitude depuis le début le début d’année 2021. Il semble épanoui et « a confiance en tout ce qu’il fait. » Des échanges avec le staff, une remise en confiance, de la liberté sur le terrain et les performances ne peuvent que suivre. Claude-Maurice est un joueur d’instinct et parfois, il pêchait car il réfléchissait trop affirmait Ursea. « Alexis réfléchit beaucoup. Dans ces cas-là, il ne fait pas parler son instinct sur le terrain et il a toujours un temps de retard. Ce n’est pas un joueur de duels mais plutôt de feintes et de mouvements. »L’envolPour Alexis Claude-Maurice, c’est l’heure de voler de ses propres ailes. Et il commence à bien en battre depuis un certain match face à Angers. À partir de cette rencontre, il a été titularisé sans sortir 1 minute. Des performances qu’il juge encourageantes même si l’objectif principal reste les résultats de l’équipe. Sa meilleure prestation ? Sur la pelouse du Parc des Princes, il y a quelques semaines désormais. Un match qui lui avait valu une place dans l’équipe Type de la journée. Maintenant, il faut que les statistiques suivent.Sur la bonne voie, il n’a plus qu’à faire parler les stats. Son but à Nîmes dernièrement a dû logiquement lui donner un nouveau coup de boost. « Je suis content pour lui, parce que ça couronne ses belles performances depuis quelques semaines« , souriait son coach après son but face à Nîmes, le second de sa carrière en Ligue 1. Plus d’espace, plus d’opportunité et le voilà un peu plus décisif. Il laisse enfin entrevoir ses capacités et semble prêt à mener l’OGC Nice vers la victoire. Et il le faudra dès ce week-end sur le terrain de son club formateur.Claude-Maurice, buteur face au Nîmes Olympique (2-1).Le Moustoir, il est « pressé et content » de le revoir car il fait partie de sa carrière. Mais pour aller chercher le succès, il faudra mettre les ingrédients face à un adversaire qui joue le maintien. « Le match de Rennes, c’est la référence. Il faudra retrouver et garder notre énergie. Avec ça, je pense qu’on sera bien parés. Après, on devra prendre notre temps avec le ballon, tout en essayant de toujours aller de l’avant », assurait-il sur le site de l’OGC Nice. D’autant plus après la défaite dans le derby face à Monaco. « Le meilleur moyen de se rattraper, c’est de gagner à Lorient et d’offrir le derby contre Marseille », concluait-il. Deux matchs charnières où Alexis sera sûrement attendu à son meilleur niveau.Crédit photos : OGCN Médias