Quantcast

Sponsorisé

Interviews

8 décembre | 15h45

Alexis Ebrard : "Je réalise la meilleure saison de ma carrière"

Malgré un début de saison compliqué pour Vannes OC (N2) actuel avant-dernier de la poule A, le numéro neuf de l'équipe, Alexis Ebrard est très prolifique avec 10 buts en 11 rencontres. (Crédit photo : Vannes OC)

NATIONAL 2 N2 A Vannes OC N2 VANNES OC Alexis Ebrard

Sponsorisé

C'est ta troisième saison au sein du club de Vannes, peux-tu revenir sur tes premières saisons ?

J’ai connu deux saisons compliquées avec le Covid puis une très grosse blessure en avril lors de la première saison avec une fracture de la malléole. Cela m’a empêché de faire la préparation la saison précédente et j’ai eu du mal à revenir avec beaucoup de petites blessures. Il y avait également une grosse concurrence devant avec Sébastien Persico notamment. Cette année je suis très content de moi, mais collectivement c’est insuffisant.

Après une bonne 7e place la saison dernière, comment expliquer ce début de saison compliqué ?

L’année dernière on a fait une très bonne saison c'est vrai. Après il faut dire que l’effectif a été chamboulé avec beaucoup de départs et d’arrivées. Il fallait presque tout recommencer à zéro et ce n'est pas en quelques semaines qu’une osmose et qu’un état d’esprit se créée entre les joueurs. Quand on regarde l’équipe titulaire, on est seulement trois joueurs de la saison dernière. Après oui, il y a eu beaucoup de changements mais il ne faut pas se trouver des excuses pour autant. C’est nous sur le terrain. Il y a pas mal de rencontres où on doit faire mieux car on a les moyens d’avoir plus de points au classement général.

Pourquoi le club a connu autant de changements ? Et qu'est-ce qui t'as fait rester au sein de Vannes OC ?

L’année dernière, le président est parti, ce qui a engendré une perte de moyens financiers. De nombreux joueurs ont décidé de partir. Moi j’ai préféré rester notamment grâce au discours du coach qui m’avait annoncé que Sébastien Persico était sur le départ. J’ai senti que j’avais la confiance du coach pour cette nouvelle saison et je pouvais prétendre à une place de titulaire. De plus, Pierre Talmont est un entraîneur qui me connaît bien, il sait comment je joue, comment me parler. Et ce n’est pas anodin que je sois aussi efficace cette saison.

Il faut être optimiste et ne pas se mettre dans la tête que l’on va descendre

Restes-tu confiant pour le maintien sachant le nombre de descentes suite à la refonte des championnats ?

Oui, je pense que la phase retour sera meilleure. Il faut être optimiste et ne pas se mettre dans la tête que l’on va descendre. Il faut modifier plusieurs aspects de notre façon de jouer. Souvent c’est l’agressivité qui nous fait défaut avec un pourcentage de duels gagnés pas à notre avantage. De plus, on a souvent du mal sur nos entames de rencontre avec pas mal de buts encaissés dans le premier quart d’heure.

Vannes est toujours en lice pour les 32e de finale de la Coupe de France, cette compétition peut-elle aider dans votre objectif maintien en championnat ?

C’est déjà un objectif d’atteindre les 16e de finale en venant à bout du Stade Plabennécois pensionnaire de National 3. Ça serait exceptionnel de tirer un grosse équipe qu’on recevrait à la Rabine. Puis je pense qu’en passant ce tour cela peut nous aider mentalement dans notre état d’esprit de groupe et nous donner un peu plus de confiance.

À titre personnel, penses-tu réaliser la meilleure saison de ta carrière ?

Oui, je réalise la meilleure saison de ma carrière. Je suis à 10 buts en championnat et 6 en Coupe de France. C’est également une fierté d’être désigné à six reprises par les coachs adverses à l’étoile Actufoot. Cela prouve que je suis performant cette saison même si je pense que je peux encore apporter plus. Après je n’oublie pas ma deuxième saison à Locminé où j’avais fini à 19 buts en N3.

Actufoot • IMG 0819

C’est un objectif de finir meilleur buteur de la poule A ?

Oui forcément c’est un objectif dans un coin de ma tête. Avec Ibayi (FC Rouen) et Vula (Racing Colombes 92), on s’envoit des messages pour savoir qui marque, c’est de bonne guerre. Après je suis plus focalisé à aider l’équipe que de me restreindre à mes objectifs personnels.

À maintenant 26 ans, quels sont tes objectifs de carrière ? Penses-tu atteindre le monde professionnel toi qui est formé au FC Lorient ?

Je suis un vrai compétiteur donc j’ai toujours comme objectif de jouer le plus haut possible. J’espère faire une grande saison en continuant ainsi pour pourquoi pas aller voir plus haut. Je pense que je ne peux pas aller plus loin que le niveau National. Cependant, cela serait quelque chose de grand de retrouver ce championnat que je connais quand j’évoluais à Concarneau. J’avais joué une année avec une bonne première partie de saison en tant que titulaire où j’étais décisif. Malheureusement, à cause d’un changement d’entraîneur, je n’ai plus eu cette confiance par la suite.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :