Quantcast

Sponsorisé

News

12 février | 0h00

Antoine Kombouaré (Nantes) : "Le management est critiqué quand les résultats ne sont pas là"

Contre Angers, Antoine Kombouaré aura l'occasion de s'assoir pour la première fois sur le banc du FC Nantes. Une échéance qu'il a abordé en conférence de presse cet après-midi !

7 min.
L1

Sponsorisé

Contre Angers, Antoine Kombouaré aura l'occasion de s'assoir pour la première fois sur le banc du FC Nantes. Une échéance qu'il a abordé en conférence de presse cet après-midi !

A son arrivée en conférence de presse, Antoine Kombouaré, comme ses prédécesseurs, a fait un point sur le groupe et les forces en présence pour affronter Angers ce week-end : « Le FCN compte deux blessés : Kalifa Coulibaly et Fabio qui seront indisponibles deux semaines. Renaud Emond est en phase de reprise et un test cet après-midi déterminera sa présence dans le groupe. JK Augustin s’entraîne, il a fait une bonne séance. Je découvre encore l’effectif mais il a bien bossé et a « souffert » donc c’est bien. Il était essentiel de faire une grosse séance même avec un groupe scindé en deux. »

Un groupe élargi au FC Nantes

Si son retour à Nantes a fait beaucoup parler, l’ancien technicien du PSG a exprimé ses sensations personnelles : « J’aime mon métier, j’adore ça même. Avant de me coucher hier soir, bien sûr que j’ai repensé au moment où j’ai remis cette tunique. Il y a des images et visages qui reviennent mais maintenant, j’ai une mission et un boulot à faire qui est très importante pour moi parce que j’aime ce club envers qui j’ai toujours pour garder de la reconnaissance. C’est ici que j’ai pu devenir un joueur professionnel, connu de grands entraineurs. Je suis très très heureux d’être là. » affirmait-il avec calme et enthousiasme avant de se pencher sur la rencontre de Angers. « On est rentré dans une autre dimension, c’est un autre football. Pour comprendre de trouver les solutions, j’ai commencé à échanger. Beaucoup observer aussi. J’ai vu pas mal de joueurs depuis hier, c’est une bonne chose. »

L’ancien coach du TFC a donc convoqué un groupe élargi pour appréhender cette rencontre déjà primordiale. Si Nantes doit sortir de la zone de relégation, c’est aussi l’occasion de continuer sa revue d’effectif : « Plus j’ai de joueurs, mieux j’aurai de connaissances pour faire les choix. J’ai 3 séances pour préparer Angers. Ce qui est important, c’est les résultats et ce qu’il se passe sur le terrain. Le management est critiqué quand les résultats ne sont pas là. Je sors d’une expérience non réussie à Toulouse, j’ai envie de prendre une revanche en relevant le challenge que me propose Nantes. Je suis un meneur d’hommes mais si le club gagne, c’est encore mieux. Je veux voir des mecs qui prennent du plaisir ensemble, faire un bon match à Angers c’est essentiel. »

Angers, plus qu’un test

Justement, les Canaris vont affronter une équipe qui réalise un très bon début de saison, fluctuant par moment, mais qui posera sans doutes des problèmes aux Jaune et Vert. Le nouvel entraîneur de Nantes en est conscient : « On va être en difficulté, une équipe d’Angers qui fait un championnat magnifique. J’attends de mes joueurs qu’ils aient la tête haute, il faut qu’on soit capable de bien défendre mais de jouer. Je serais joueur aujourd’hui, je ne pourrais pas dire que je suis bon. Nantes est capable de bien démarrer mais dès qu’il y a un couac, ça peut vite être fragilisé. Il faudra être costaud tout le match tout en pouvant leur poser des problèmes, les faire trembler. »

Enfin, questionné sur le système de jeu à mettre en place, Kombouaré a déjà des certitudes : « Ça se joue sur deux postes mais j’ai déjà une idée de l’équipe qui va démarrer. Il faut apporter de la rigueur lors d’un schéma simple. Je ne veux pas d’une équipe qui tremble et la difficulté c’est faire abstraction du classement pour avoir des ambitions dans le jeu. On a des bons joueurs, en ce moment ils sont mauvais de par les résultats car ça se passe beaucoup dans la tête. » A eux de la relever des ce week-end contre le SCO afin d’assurer une entrée en matière réussie pour Antoine Kombouaré.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :