Quantcast
News

10 octobre | 11h11

AS Aix-en-Provence, une D1 au 6e tour !

Le petit Poucet de la région PACA, l'AS Aix-en-Provence, s'est défait de l'AS Mazargues (1-3) et s'est qualifié pour le prochain tour de Coupe de France. (Crédit photo : AS Aix-en-Provence)

COUPE DE FRANCE AS Aix-en-Provence AS Aix-en-Provence D1

Après une qualification grâce à une victoire sur tapis vert lors du dernier tour, l'AS Aix-en-Provence a prouvé qu'ils n'étaient pas là par hasard en battant l'AS Mazargues (1-3) sur sa pelouse. Les Aixois accèdent donc au 6e tour de la Coupe de France, l'entraîneur Cyril Granon réagit à ce succès. "Je suis satisfait surtout sur le contenu du match, on a eu de bonnes intentions de jeu ce qui nous a permis de maîtriser cette équipe de Mazargues qui évolue un niveau au-dessus du notre. On a pu se rendre compte que dans ces matches là on était aussi au niveau de la R2 et qu'on pouvait rivaliser. C'est un groupe qui est très jeune, la chance de jouer en Coupe nous sort un peu de notre quotidien de championnat et nous permet d'affronter des équipes supérieures, et on s'en sort pas trop mal !"

Un record égalé

Le club des Bouches-du-Rhône avait déjà atteint ce 6e tour l'an passé où il avait été battu par plus fort que lui. "L'année dernière on perd contre Aubagne, on souhaite aujourd'hui avoir un tirage qui nous permettra de jouer un match de gala à domicile. C'est bien pour le club, on est le petit Poucet de toute la Méditerranée, c'est plutôt valorisant pour nous qui faisons un travail de fond depuis neuf ans. On joue avec 90% de joueurs issus du club et principalement des jeunes, c'est une fierté pour nous, ils ont de vraies valeurs de fidélisation." Le technicien aixois veut se frotter à une grosse cylindrée comme l'an passé. "Ce serait dommage de jouer une équipe de notre niveau et de perdre le match, on n'est pas à l'abri de perdre contre une R2. Evidemment on espère un gros match, on joue tous les coups à fond, on est plutôt sereins en Coupe, ce sont des rencontres très sympa à jouer qui ressoudent le groupe comme il n'y a pas de pression."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :